C’est l’ultimatum qu’aurait lancé le meneur allemand selon le site espagnol El Balon. Déçu par la nouvelle perte du titre cette saison, Mesut Ozil aurait demandé à son agent de consulter les portes de sorties qui s’offriraient à lui, si Arsène Wenger venait à rester l’entraîneur des Gunners. S’il rêve de retourner au Real Madrid, ce qui s’annonce compliqué, des clubs comme Séville, Valence et l’Atlético Madrid pourrait-être intéressés par le coup de blues de l’allemand.

Pesinho
21/03/2016 à 09:39