Reus pour remplacer Sanchez

 

La prolongation d’Alexis Sanchez n’est pas assurée du côté d’Arsenal. Et Arsène Wenger pourrait anticiper le départ de sa star chilienne. Sous contrat jusqu’en 2018, Sanchez pourrait se laisser tenter par une aventure à City ou même à la Juventus. Les Gunners ont déjà ciblé Marco Reus pour le succéder au cas où.
 

 

But d’Alexis Sanchez vs Panama Copa America 2016 par mercatofootballclub

 
 

Reus attaché à son club

 

Les prolongations d’Hector Bellerin ainsi que de Mezlut Ozil sont presque assurées, mais pour ce qui est d’Alexis Sanchez, rien n’est sur. Marco Reus, 27 ans, est l’un des meilleurs ailiers européens. Revenant de six mois de blessure, Reus n’a pas quitté Dortmund pour le Bayern comme beaucoup de ses anciens coéquipiers (Lewandowski, Gotze..). Une fidélité à toute épreuve qui pourrait compliquer les plans des Gunners.
 

 

United chaud sur Kane

 

harry-kane

 

Toujours prêt à faire des gros coups sur le marché des transferts, Manchester United s’intéresserait de prêt à Harry Kane, buteur prolifique de Tottenham. Les Red Devils espèrent profiter de la non-prolongation de contrat de l’international anglais.
 

Pas comblé au niveau salarial

 

D’après les informations du Mirror, United a vu l’opportunité d’enrôler Kane aux vues des complications d’une prolongation de contrat entre les Spurs et l’attaquant. Lui qui souhaiterai une augmentation dans un nouveau contrat pourrait le signer à United. A Tottenham jusqu’en 2020, Kane pourrait être la cible privilégié de Mourinho. Une grosse transaction serait à prévoir mais cela n’a jamais freiné les intentions mancunienne.
 

 

Un Thiago peut en cacher un autre

 

Thiago-Motta

 

En fin de contrat en juin prochain, Thiago Motta devrait, à coup sur, s’éloigner de Paris lors du prochain mercato estival. Le PSG serait déjà prêt à le remplacer par un autre Thiago, celui-ci exclusivement brésilien. Selon Bradesco Desportes FM, le club de la capitale pourrait offrir 20 millions d’euros pour s’attacher les services de Thiago Maia, sentinelle du FC Santos.

 

Désir partagée

 

Début novembre, le joueur brésilien de Santos avait déclaré sa flamme pour le PSG. Les déclarations du médaillé d’or olympique en 2016 ne sont pas tombés dans l’oreille d’un sourd. Le jeune brésilien de 19 ans pourrait même rejoindre le club parisien cet hiver. Mais il n’y a pas que le PSG sur le coup. La Juventus aurait aussi des vues sur l’international espoir.
 

 

Le LOSC pioche au Real

 

Jose Mourinho / Fabio Coentrao / Iker Casillas

 

Le rachat du LOSC par Gérard Lopez est maintenant imminent. Et l’investisseur pourrait ramener dans son escarcelle plusieurs grands noms du football européens. Luis Campos plancherait déjà pour un retour d’un joueur du Real en Ligue 1.

 

Coentrao en difficulté au Real

 

Selon les informations de la presse espagnole, Fabio Coentrao ferait parti du nouveau projet des Dogues. Actuellement barré par Marcelo au Real, l’ancien monégasque de 28 ans pourrait rejoindre à nouveau la Ligue 1, mais cette fois-ci, plus au nord. Reste à savoir si le projet intéresse l’international portugais. Sous contrat jusqu’en 2019 avec le Real, son rôle chez les Meringues est de plus en plus restreint. Un départ est donc envisageable.
 

 

L’OM a de la concurrence pour Vidal

 

aleix-vidal

 

Marseille a du souci à se faire dans le dossier Vidal. Annoncé dans le viseur olympien vendredi 18 novembre, l’ailier du FC Barcelone Aleix Vidal à de nombreux prétendants. D’après les informations de As, l’ancien sévillan plait beaucoup à Cesare Prandelli, l’entraineur du FC Valence. Le média espagnol n’écarte pas non plus un retour à Séville.

 

14 millions en option d’achat

 

Alors que les deux Milan, l’OM et Séville aimerait enrôler le latéral barcelonais, Valence semble le plus proche d’un accord. As rapporte qu’une offre de prêt avec une option d’achat à 14 millions serait sur la table. La balle est dans le camp du Barça. Les Blaugranas souhaite le voir partir dès cet hiver, insatisfaits de son rendement. La transaction devrait être facilitée.

Léo Labica
19/11/2016 à 20:20