PSG: Un cadre bientôt prolongé

 

 

 

 

Après un mercato de folie, le PSG se penche sur un autre sujet tout aussi important. Les prolongations de contrat. Le feuilleton Neymar a accaparé toute l’attention durant cette période estivale, et on en oublierait presque qu’un des cadres du PSG et du projet QSI a voulut quitter le club.

 

Parti pour rester

 

Marco Verratti voulait le Barça. Retenu par ses dirigeants, l’international italien est finalement resté aux PSG, malgré les nombreux appels du pied de son agent de l’époque. Entre temps, Neymar est arrivé et Verratti a changé d’agent, et il semble plus proche d’une prolongation que d’un départ. Selon Calciomercato, le joueur devrait signer un nouveau bail avec le PSG dans les prochains jours.

 

 

 


 

 

 


 

 

 

Cavani sur le départ en fin de saison? Le PSG tient son successeur ?

 

 

 

Après un recrutement XXL cet été, le PSG semble déjà de retour à l’attaque pour cet hiver. Déjà bien garni offensivement, le board parisien aurait ciblé un attaquant d’Arsenal pour s’armer en vue de la Ligue des Champions.

 

Une bonne alternative en cas de départ de Cavani

 

 

 

Alors que Manchester City aurait prévu une offre de 22M cet hiver pour attirer Alexis Sanchez, Club Call croit savoir que le PSG se tiendrait prêt en cas de réelle volonté de départ d’Arsenal du Chilien. Sanchez étant en fin de contrat en juin, Il apparaitrait ainsi comme une bonne alternative en cas du départ de Cavani en fin de saison, pour équilibrer les comptes du club de la capitale.

 

 

 


 

 

 


 

 

OM: Un ancien règle ses comptes

 

 

 

 

Après avoir longtemps attendu un signe de l’OM, en vain, William Vainqueur a signé pour le club turc d’Antalyaspor. Prêté la saison dernière par la Roma, le milieu de terrain formé à Nantes avait réalisé une très bonne saison à Marseille. Très attaché au club et à la ville, il était l’un des seuls joueurs à pouvoir prétendre faire partie du projet olympien. Pourtant, cet été l’OM n’est pas passé à l’action.

 

 

« S’ils avaient eu vraiment  envie… »

 

 

« S’ils avaient voulu me recruter, ils l’auraient fait depuis longtemps. Depuis le mois de janvier, ça aurait été facile » a-t-il déclaré à l’Equipe. Problème évoqué un temps, son salaire, mais l’ancien romain l’assure, ce n’était pas le soucis. « J’étais prêt à faire des concessions sur mon salaire et, de l’autre côté, il n’y a pas eu la même envie. […] Ils m’ont recruté fin août 2016, ils étaient au courant de mon salaire. Ça non plus, ce n’était pas un secret, le salaire ne les a pas gênés à l’époque. […] Non, le vrai problème ce n’est pas ça, c’est une question d’envie. S’ils avaient eu vraiment envie… »

 

 

 

 


 

 

 


 

 

 

« J’aurais voulu être le Francesco Totti ou le Daniele De Rossi de l’OL »

 

 

 

 

Le centre de formation lyonnais est sans aucun doute le meilleur dans le paysage français, en tout cas depuis les années 2000. Les supporters ont vu éclore des talents énormes comme Benzema, Ben Arfa, Giuly… ou plus récemment Lacazette, Lopes, Tolisso ou Gonalons. L’un d’entre eux, parti cet été a confié au Canal Football Club qu’il se serait bien vu passer toute sa carrière à Lyon.

 

 

«Revenir à l’OL ? Oui, c’est un souhait. »

 

 

« Avoir quitté mon club formateur, ça m’a fait quelque chose » confesse Maxime Gonalons qui a signé à la Roma. « J’aurais voulu être le Francesco Totti ou le Daniele De Rossi de l’OL. Mon souhait c’était de terminer ma carrière avec ce club. Malheureusement, ça ne s’est pas passé comme cela devait se passer » rajoute t-il. A peine parti, il rêve déjà d’un retour triomphant. «Revenir à l’OL ? Oui, c’est un souhait. »

 

 

 

 


 

 

 


 

 

 

 

L’AS Monaco a bloqué un départ

 

 

 

 

L’AS Monaco à vécu un drôle de mercato. Après une année de haut vol couronnée d’un titre de champion de France et d’une demi finale de Ligue des Champions, le club de la principauté a vu tous ses cadres ardemment courtisé par les plus grands clubs européen. Bakayoko a signé à Chelsea, Mendy et Bernardo Silva à Manchester City, Mbappé à Paris… et Monaco aurait refusé une offre de 72M d’euros de la part de Liverpool pour Lemar. Un autre attaquant aurait pu quitter le navire cet été sans l’intervention des dirigeants.

 

 

 

 

La volte-face des Monégasques

 

 

 

Guido Carillo, l’attaquant argentin de 26 ans voulait changer d’air. Barré par la doublette Mbappé/Falcao et Valère Germain l’an passé, le joueur était tout près de signer à Mayence. Bild révèle que tout était prêt pour que l’argentin découvre la Bundesliga jusqu’à ce que les dirigeants monégasques changent d’avis. S’ils s’étaient mis d’accord sur un prêt avec leurs homologues allemands, les décideurs français auraient finalement changé d’avis, et réclamait un transfert sec de 15M pour son buteur. 

 

 

 


 

 

 


 

 

 

 

Le Real a ciblé le successeur de Navas

 

 

 

 

Depuis la prise en main de l’équipe première par Zinédine Zidane, le Real est l’équipe à abattre. Double vainqueur de la Ligue des Champions, les Merengues veulent poursuivre sur cette lancée. Pour cela, Zidane semble vouloir s’appuyer sur le même effectif, complété par des jeunes à très fort potentiel comme Asensio, Kovacic ou encore Dani Ceballos. Pour le poste de gardien de but, la politique ne devrait pas changer.

 

65M pour un international espoir espagnol?

 

Le Real Madrid aurait trouvé le successeur du gardien costaricain Keylor Navas. Le Basque Kepa aurait les faveurs du coach, et de l’ensemble du staff technique madrilène. Le gardien de l’Athletic Bilbao est l’un des plus grands espoirs espagnol à son poste. Selon Marca, l’international espoir serait la priorité de ZZ. Cependant le Real va devoir batailler ferme avec Bilbao qui ne compte pas se laisser faire. Toujours d’après le quotidien espagnol, les Basques auraient proposé une prolongation de contrat incluant une clause libératoire estimée à 65M pour son jeune gardien. 

 

 

 


 

 

 


 

 

 

Cavani/Neymar : Un clash pas si anodin que ça ?

 

 

 

Le PSG empile depuis plusieurs années des joueurs de renommée mondiale. Si l’effectif est d’une grande qualité, l’entraineur doit gérer les égos pour réussir à gagner le maximum de matchs.

 

Thiago Silva a dû s’interposer

 

 

Et il semblerait que la situation soit plus compliqué qu’il n’y parait. Dimanche soir, lors du matchs PSG-Lyon, Neymar aurait insisté pour tirer un penalty, charge habituellement réservée à Edinson Cavani. Devant le refus de l’uruguayen, le joueur le plus cher de l’histoire se serait passablement énervé. Pour ne pas arranger la situation, Anthony Lopes, gardien lyonnais, se détend de tout son long pour arrêter le tir du numéro 9 parisien. Une situation cocasse qui a passablement énervé celui qui est aujourd’hui le meilleur buteur du PSG en Ligue des Champions, qui n’a pas manqué de s’en prendre au brésilien une fois de retour dans les vestiaire. Le ton monté, c’est Thiago Silva, compatriote et grand ami de Neymar, mais surtout capitaine de l’équipe qui a dû s’interposer pour éviter une confrontation physique.

 

 


 

 

 


 

 

 

Bayern: Une superstar au Real en 2018?

 

 

 

Après avoir gagné deux ligue des Champions d’affilé, le Real de Madrid va devoir renouveler une partie de son effectif pour continuer à gagner des trophées.

 

Une indemnité à 80M d’euros

 

 

Le Real serait intéressé par Robert Lewandowski, l’attaquant du Bayern de Munich. Le buteur polonais souhaite lui aussi rejoindre la Maison Blanche, mais un détail bloque le transfert. Une indemnité de transfert qui s’élèverait à 80M d’euros et qui refroidiraient les madrilènes au vue de l’âge du joueur.

 

 

 

Redac MFC
19/09/2017 à 20:20