C’est la première recrue du mercato estival de l’OM, Henri Bedimo est arrivé libre suite à la fin de contrat avec l’OL. Le latéral gauche a expliqué au journal La Provence pourquoi il a fait ce choix :

 

 

Bedimo : « À ma place, beaucoup auraient hésité »

 

 


Aulas charge Labrune par mercatofootballclub

 

 

« Honnêtement, venir n’a pas été une décision facile à prendre. Il y avait pas mal de paramètres à considérer. J’avais de belles offres de Besiktas et de Fenerbahçe. J’ai pris cette décision avec mon entourage. L’environnement a été déterminant, car il fallait quitter la France pour la Turquie. L’OM reste attractif. Je suis une personne de challenges. Je trouve mon excitation dans la difficulté. Ça m’excite de voir que beaucoup ne croient pas au projet sportif. Marseille représente beaucoup sur le continent africain, en Europe et dans le monde. Ce club est aimé. Je voulais vivre ce challenge, je ne venais pas en victime pour jouer le bas de tableau. Quand on signe dans un tel club, il faut aspirer à mieux. Quand j’arrive, beaucoup de choses se passent en interne, ce qui était normal au vu de la situation du club. À ma place, beaucoup auraient hésité. Sportivement, il faut savoir où on va. »

Fabrice Citodra
07/09/2016 à 23:24