Alors que son joueur a été impliqué dans une bagarre dimanche, Ihor Surkis, président du Dynamo Kiev, a déclaré que son joueur ne partirait pas, à moins d’aller dans un «Top club». «Si je reçoit une offre qui va au Dynamo et d’un club dans lequel Yarmolenko veut aller, je le laisserai. Toute discussion de transfert commencera après l’Euro», a-t-il affirmé. «C’est déjà un grand joueur, donc il devrait aller dans un grand club. Ma position c’est que nous ne devrions pas le laisser aller dans des clubs comme Everton ou Stoke City», déclarait-il dans des propos repris par le Guardian, alors qu’Everton avait failli signer le joueur l’été dernier, et que Stoke City s’était aussi activé pour recruter le milieu ukrainien.

 

 

A voir aussi : Le but fantôme de Stefan Kiessling !


Le but fantôme de Stefan Kiessling ! par mercatofootballclub

Pesinho
03/05/2016 à 02:28