Lassé de son aventure chinoise, Ezequiel Lavezzi aimerait revenir en Europe. Arrivée en février 2016 du PSG vers le Hebei China Fortune, l’ailier argentin n’a joué que 10 matchs. Selon nos confrères de Mercato365, l’OGC Nice tenterait d’enrôler l’ancien parisien pour les six prochains mois en prêt.

 

Hatem Ben Arfa dans ses oeuvres (OGC Nice) par mercatofootballclub

Négociations en cours

 

Les investisseurs chinois arrivés à Nice l’été dernier ne font pas beaucoup de bruit. Mais en coulisse, ils s’activent. Chien Lee et Alex Zheng, hommes d’affaires dans l’hôtellerie et le tourisme, ont noué des contacts avec le club du Heibei China Fortune. Depuis plusieurs jours, des négociations pour un retour de Lavezzi en Ligue 1 seraient en cours d’après 365. Les Niçois privilégieraient un prêt sans option d’achat. Les Aiglons souhaiteraient qu’une partie d’une salaire de l’ailier soit pris en charge par le club chinois. Les rouges et noirs ne peuvent pas se permettre de payer le salaire mirobolant de Lavezzi, qui culmine à 15 millions d’euros par an.

 

 

Lavezzi lassé du championnat chinois

Un retour en Europe voulu aussi par le principal intéressé. Comme beaucoup de joueur exilés en Chine, l’aventure ne séduit pas et l’appât du gain ne dure qu’un court instant. Lavezzi serait aussi séduit par le projet niçois. Il pourrait venir renforcer les rangs niçois qui sont toujours en lice pour décrocher un podium voire le titre. De plus, la Côte d’Azur devrait plaire à l’Argentin, adepte des soirées festives. C’est peut-être pour cela que la Chine n’a pas eu ses faveurs.

Léo Labica
25/11/2016 à 15:44