« Il faut choisir une des deux voies : vraiment réguler ou laisser ça complètement ouvert. Mais on ne peut pas rester dans l’entre-deux dans lequel nous sommes en ce moment. Cela n’avantage que les clubs capables de composer avec les règles » a déclaré l’entraineur d’Arsenal alors que le mercato a été marqué par le transfert record de Neymar arrivé au PSG grâce un montage financier complexe permettant de contourner les règles imposées par l’UEFA.

 

La fermeté ou la dérégulation

 

 

« Soit le règlement doit être plus clair et plus strict, soit il faut (déréguler) complètement et vous pouvez faire ce que vous voulez si vous garantissez que vous avez l’argent » a précisé Wenger sans pour autant trancher entre les deux options.

Nils Rosas
25/09/2017 à 08:04