Le propriétaire du club de la Principauté pourrait bien quitter Monaco dans les semaines qui viennent. Au centre d’une affaire d’escroquerie l’opposant au marchand d’art suisse Yves Bouvier, Dmitri Rybolovlev est accusé de trafic d’influence. Il aurait ainsi usé de ses relations pour faire inculper le Suisse qu’il accuse de lui avoir surfacturé des tableaux de grands maîtres contre 2 milliards d’euros. A l’inverse, Yves Bouvier prétend que c’est le Russe qui l’aurait escroqué de plus d’un milliard lors de ces transactions. Gêné par ce scandale le Palais princier s’est chargé d’ouvrir une enquête pour « trafic d’influence actif et passif et complicité de cette infraction », explique le Journal du Dimanche dans son édition du jour.

 

Persona non grata au palais

 

 

Le JDD révèle également que Dmitri Rybolovlev serait désormais persona non grata au Palais princier. Le monarque souhaiterait selon l’hebdomadaire une « opération mains propres » et aurait donc « discrètement prié » Rybolovlev » de se tenir à distance. Le milliardaire russe, qui n’a toujours pas obtenu la nationalité monégasque pourrait donc envisager un départ de la principauté.

Nils Rosas
24/09/2017 à 15:44