Hier soir, le Paris Saint-Germain a concédé un match nul 2-2 au Parc des Princes face à Manchester City en quart de finale aller de la Ligue des Champions. Deux buts encaissés à domicile qui font tâche dans une rencontre où l’ensemble des observateurs plaçaient le PSG largement favori de cette double confrontation. Il ne fallait peut être pas enterrer les Citizens trop vite…

 

 

Laurent Blanc avait pourtant prévenu

 

 

A la vue de sa conférence de presse de veille de match, nous aurions pu immédiatement penser à de la langue de bois à la sauce Laurent Blanc. En effet, l’entraîneur du PSG avait annoncé : « Ce n’est pas un tirage facile […] Ceux qui disent que le match sera facile se trompent. […] On rencontre un grand club européen. Le PSG n’est pas favori« . Les faits lui donnent visiblement raison… Langue de bois ou non.

 

 

Des cadres pas au rendez-vous et un retour raté

 

 

Une défense aux abois, un milieu de terrain loin d’être souverain et une attaque inefficace, voilà qui résume la performance du PSG ligne par ligne. La question du retour de Serge Aurier en tant que titulaire dans un match aussi important se pose. Devait-il rejouer ? L’international ivoirien semblait clairement en manque de rythme, et est coupable sur l’égalisation de City en fin de match où il remise involontairement pour Fernandinho… Si Maxwell et Thiago Silva ont une nouvelle fois tenu leur rang, David Luiz a eu du mal à tenir sur ses jambes, à l’image de sa glissade sur l’ouverture du score de Kevin De Bruyne en fin de première mi-temps. Un but qui fait suite à une mauvaise de relance de Blaise Matuidi. Ayant récolté tous deux un carton jaune, David Luiz et Matuidi seront suspendus pour le match retour.

 

Une autre performance en demi-teinte : celle d’Adrien Rabiot. Buteur en début de seconde période, où il n’a plus qu’à pousser le ballon au fond, le jeune milieu de terrain a été assez transparent offensivement malgré la possession de balle importante de son équipe. Même constat pour Thiago Motta, avec quelques jolies ouvertures en début de match, et puis plus rien. Matuidi suspendu, Marco Verratti et Javier Pastore sur le flanc, c’est un milieu recomposé qui se présentera face à City au match retour dans une semaine.

 

En attaque, c’est là où le bât blesse, le PSG n’a pas été performant. Malgré un Angel Di Maria en jambes et à l’origine du but de Rabiot, Edinson Cavani présente encore et toujours des lacunes techniques assez inadmissibles à ce niveau de la compétition. Son positionnement sur le flanc droit est toujours remis en question. Zlatan Ibrahimovic, buteur chanceux alors qu’il contre une relance courte de Fernando à l’entrée de la surface, a vu son penalty repoussé par Joe Hart et a vendangé bon nombre d’occasions pour son équipe.

 

 

Attention au match retour…

 

 

Avec deux buts inscrits à l’extérieur, Manchester City est en ballotage favorable pour décrocher une qualification en demi-finale de la Ligue des Champions. Malgré une défense fébrile à l’image du défenseur international français Eliaquim Mangala, le potentiel offensif de City, incarné par Sergio Agüero, dangereux sur chaque ballon dans le camp adverse, David Silva, toujours très remuant, et la formidable qualité de passe de De Bruyne, le PSG devra redoubler d’attention dans une semaine pour ne pas s’arrêter une nouvelle fois en quart de finale. Ce qui mettrait un véritable frein à sa progression sur la scène européenne et terminerait la saison d’un Paris Saint-Germain déjà sacré champion de France. À qui il resterait 5 matchs à jouer en roue libre…

 

 

A voir aussi : Une panoplie de buts d’Edinson Cavani avec le PSG


Bryan Gironis
07/04/2016 à 11:08