PSG : Une réunion musclée entre les cadres du vestiaire et Emery

 

Unai Emery coach (Sevilla) during the match of Liga between Fc Barcelona v Fc Sevilla at the Camp Nou, Barcelona on February 28th 2016. Photo : Blanco / Icon Sport

Unai Emery coach (Sevilla) during the match of Liga between Fc Barcelona v Fc Sevilla at the Camp Nou, Barcelona on February 28th 2016.
Photo : Blanco / Icon Sport

Le PSG s’est imposé ce week-end 2-0 face aux Girondins de Bordeaux en livrant l’une de leurs prestations les plus abouties depuis le début de la saison.  Hasard ou coïncidence, on apprend qu’une réunion musclée a eu lieu cette semaine entre Unai Emery et des cadres du vestiaire parisien.

 

 


A en croire les informations du journal L’Equipe ce Lundi, les leaders du groupe parisien auraient en effet eu une vive discussion pendant plus d’une heure avec le coach espagnol pour que ce dernier accepte de réaliser des changements tactiques avec notamment un retour au milieu à trois, et un jeu basé sur la possession, comme les saisons précédentes. « Une heure intense, particulièrement agitée même », révèle ainsi le quotidien sportif. La réunion a semble-t-il porté ses fruits.

 

 

Mercato OM : Diarra, un bras de fer pour casser son contrat ?

Lassana Diarra

En fin de saison dernière, Lassana Diarra avait clairement expliqué qu’il se voyait quitter l’Olympique de Marseille durant le mercato estival. Courtisé par le PSG et de nombreux autres clubs étrangers, le milieu de terrain international n’a finalement pas trouvé de porte de sortie avant la fermeture du marché des transferts estival.

 

Ce dernier avait un accord avec l’ancien président de l’OM Vincent Labrune afin de pouvoir partir sans indemnité de transfert en fin de saison dernière. Un accord dont la nouvelle direction du club phocéen n’a pas voulu entendre parler. Diarra est en effet sous contrat jusqu’en 2019 avec l’OM. Depuis la reprise, l’ancien Gunners est donc aux abonnés absents alors que son équipe connait un début de saison calamiteux. Un mal de dos l’empêcherait de tenir sa place. La semaine dernière, Diarra s’est pourtant entrainé normalement avec le reste du groupe avant d’être déclaré « trop juste » pour faire le déplacement à Angers.

 

A en croire le journal L’Equipe, Lass l’hypothèse selon laquelle il ferait une sorte de chantage pour pousser à bout ses dirigeants afin d’être libèré de ses trois dernières années de contrat en vu du prochain mercato hivernal, n’est pas à exclure.  « C’est un sujet délicat, seul Franck peut en parler » lâchait hier Basile Boli après la nouvelle désillusion de l’OM à l’extérieur.

 

 

 

Mercato OL : Aulas va remporter son bras de fer !

 

 

Aulas

 

 

C’est le dossier qui a empoisonné la fin d’été de l’OL. Jean-Michel Aulas était très agacé par le dossier Rachid Ghezzal. Le jeune attaquant de l’OL, en fin de contrat en juin 2017, avait refusé l’offre de prolongation de son club formateur. Le président lyonnais va avoir gain de cause.

 

Buteur décisif dans le derby dimanche, Rachid Ghezzal a annoncé en zone mixte que la signature de sa prolongation devrait aboutir. « On est proche d’un accord, mais je ne vais pas m’enflammer parce que j’ai marqué. C’est une négociation qu’on est en train de travailler au mieux, j’espère que ça va se conclure ». JMA doit être soulagé…

 

 

 

Pierre Ménès s’inquiète pour cet OM bien plus faible qu’Angers selon lui

logo-om

 

 

Sur son blog, Pierre Ménès est revenu sur le match nul concédé par l’OM face à Angers à la dernière seconde du match (1-1). Le journaliste de Canal + s’inquiète du niveau de jeu du club phocéen :

 

« Les Olympiens, avec un maximum de réussite, ont failli signer un premier succès à l’extérieur cette saison. Bien secoués par les Angevins, ils ont ouvert le score sur un tir contré de Thauvin. Seulement, en toute fin de rencontre, alors qu’on se disait que les hommes de Franck Passi allaient tenir, ils se sont faits rejoindre. Une habitude cette saison. Sur une remise de la tête de Doria, Capelle ne s’est pas fait prier pour tromper Pelé. Une égalisation complètement méritée pour le SCO qui m’a semblé – et c’est peut-être le plus inquiétant – assez nettement au-dessus de l’OM sur l’ensemble de la partie, » a-t-il ainsi expliqué sur canlaplus.fr

 

 

Mercato Nantes : Le jackpot pour Girard en cas de licenciement

 

Rene GIRARD

 

Depuis son arrivée à Nantes, René Girard n’a jamais été accepté par les supporters. Son début de saison catastrophique ne l’aide forcément pas à remonter sa côte de popularité.  Également en froid avec son président, l’ancien coach de Montpellier et du LOSC est donc déjà sur la sellette.

 

On évoque même un certain Rolland Courbis pour lui succéder. Dans les colonnes de L’Equipe on apprend toutefois qu’il sera difficile pour les dirigeant nantais de se séparer de Girard. En effet, une rupture de contrat coûterait pas moins de 3M€ d’indemnités de licenciement au FC Nantes… Voilà certainement pourquoi ce dernier n’a toujours pas été remplacé.

Marcel Maurice
03/10/2016 à 14:12