Depuis plusieurs semaines bon nombre de journaliste se félicite de la mise en place de l’arbitrage vidéo. Si cela peut permettre d’éviter certaines erreurs, cela ne pourra jamais résoudre l’appréciation de chaque arbitre. Pour preuve la décision prise lors de la rencontre entre l’Italie et la Zambie, l’abitre du match M. Zambrano, a indiqué le point de penalty pour une faute imaginaire du gardien Italien Andrea Zaccagno sur l’attaquant adverse Edward Chilufya. Suite à l’arbitrage vidéo il a finalement décidé d’exclure le défenseur Giuseppe Pezzella et d’accorder un coup franc à la Zambie. Mauvaise décision dans les deux cas !

 

Fabrice Citodra
05/06/2017 à 19:25