Mercato-OM: Les arrivées de Giroud et Koscielny dépendent de l’avenir de Wenger

Koscielny_bleus

Maintes fois annoncés comme des joueurs pistés par l’Olympique de Marseille, les deux internationaux français d’Arsenal ne se sont jusqu’ici pas exprimés à ce sujet. Leur entraîneur lui s’en est chargé, se montrant ferme au moment d’évoquer l’avenir de son attaquant. « Je n’ai pas été approché par Marseille et nous voulons de toute façon garder Giroud au club » a-t-il déclaré dernièrement. Ce dimanche matin, Téléfoot a pourtant confirmé l’intérêt de l’OM pour les deux Gunners, précisant même que leur avenir à Londres dépendrait en grande partie de celui du coach alsacien.
En effet, Giroud comme Koscielny attendent d’être fixés sur le maintien de l’entraîneur à la tête de l’équipe londonienne avant de prendre une décision concernant leur avenir. Très contesté cette saison après avoir de nouveau réalisé un parcours décevant en Ligue des Champions (éliminé dès les huitièmes de finales par le Bayern Munich) Arsène Wenger n’est pas parvenu non plus à faire briller son équipe en championnat. Actuel sixième du classement de Premier League, Arsenal n’a pas encore validé son ticket pour la prochaine Ligue des Champions. Sous contrat jusqu’en juin prochain, l’ancien coach de l’AS Monaco pourrait donc quitter le club après 20 ans de bons et loyaux services. Une décision qui pousserait les deux Frenchies à envisager un départ. A l’OM peut-être.

L’Atlético Madrid sur un ailier du PSG

Lucas MOURA

Alors que Di Maria réalise une saison bien moins convaincante que la précédente au cours de laquelle il avait délivré la bagatelle de 18 passes décisives et marqué à 10 reprises, Lucas Moura pouvait légitimement espérer passer devant l’Argentin dans la tête d’Unai Emery. S’il n’a pas à se plaindre de son temps de jeu, qui est supérieur à celui d’Angel Di Maria cette saison, le Brésilien sait qu’il n’est pas le premier choix du coach à l’approche des grands matchs. Un manque de confiance qui le pousserait à envisager un départ cet été. D’après les informations dévoilées par Téléfoot ce dimanche, l’ancien joueur de Sao Paulo serait une des priorités de l’Atlético Madrid.
Lié au club de la capitale jusqu’en 2019, Lucas Moura n’est pourtant pas sûr d’avoir le rôle auquel il prétend du côté de Madrid. Évoluant en 4-4-2, les Colchoneros sont déjà bien fournis sur les ailes avec Gaitan, Koke et Carrasco et la concurrence sera rude. De plus, le Brésilien n’a jamais vraiment évolué dans ce schéma de jeu où une mission plus défensive lui serait allouée. Sa vitesse de course et sa percussion seront en revanche des atouts de poids dans le jeu direct prôné par Diego Simeone. Des rumeurs faisant état d’un intérêt de Manchester United pour le Belge Yannick Ferreira Carrasco, on peut toutefois penser que le Parisien viendrait en remplacement de l’ancien monégasque.

Mercato-OM : Zubizarreta s’intéresse à Fabregas

Fabregas Chelsea

Il est encore dur de savoir quels sont les réels moyens financiers de l’Olympique de Marseille version Frank McCourt. Alors que l’homme d’affaire américain est arrivé en terre phocéenne avec un projet ambitieux et une enveloppe de 200 millions d’euros pour le recrutement des quatre prochaines saisons, on ignore si la direction olympienne est prête à investir le plus gros de cette somme dès cet été. De ce fait, les rumeurs vont bon train du côté de l’OM et les noms de recrues potentielles se multiplient. Le dernier en date est donné par le Corriere della Citta (un journal romain) et c’est celui du milieu de terrain de Chelsea, Cesc Fabregas.
D’après le journal italien, l’Olympique de Marseille serait le club qui aurait montré le plus d’intérêt pour l’Espagnol tandis que des clubs chinois et le Milan AC garderaient un œil sur lui. Peu utilisé par Conte cette saison (24 matchs, 10 titularisations), l’ancien joueur d’Arsenal ne semble pas faire partie des plans de l’Italien pour la saison prochaine et va donc devoir se trouver un point de chute. A 29 ans, il reste un joueur de grand talent et si l’OM parvenait à s’attacher ses services ce serait à coup sûr un transfert qui marquerait l’entrée du club dans une nouvelle ère. Mais les décideurs marseillais ont-ils vraiment les moyens de s’offrir un joueur de ce calibre ? Sur le plan purement financier, il sera très compliqué de concurrencer les clubs chinois qui se montreront intéressés et il n’est pas sûr non plus qu’au niveau de l’attractivité l’OM puisse rivaliser avec des clubs aussi prestigieux que le Milan AC. L’affaire sera difficile à conclure donc, mais Frank McCourt et ses hommes pourront compter sur Andoni Zubizarreta pour convaincre le joueur. C’est lui qui en 2011 avait négocié la venue de l’Espagnol à Barcelone en provenance d’Arsenal.

Manchester City : Un budget record pour le recrutement

Adieux de Josep GUARDIOLA

En recrutant Pep Guardiola l’été dernier pour remplacer le chilien Manuel Pellegrini, Manchester City pensait forcément faire mieux cette saison. Actuels quatrièmes de Premier League et éliminés de toutes les autres compétitions, les Citizens ne sont même pas encore sûrs de se qualifier pour la prochaine Ligue des Champions. Une saison blanche de titre donc qui fait office d’exception pour le coach espagnol qui était jusqu’ici parvenu à remporter 21 trophées depuis 2008, l’année de ses débuts sur un banc de touche. En s’offrant John Stones, Leroy Sané, Ilkay Gundogan ou encore Gabriel Jesus lors du mercato estival, Guardiola devait pourtant penser être suffisamment armé pour glaner au moins un titre et mieux figurer au classement, mais c’était sans compter sur l’extrême compétitivité du championnat anglais, considéré comme le meilleur du monde. Prévenus, les dirigeants de City comptent cette fois-ci offrir à leur entraîneur une somme record pour améliorer l’effectif.
Selon Sky Sports, le club anglais aurait alloué une somme avoisinant les 300 millions d’euros pour recruter six joueurs cet été. Souvent décrié pour la faiblesse de ses latéraux, le club mancunien devrait dépenser une bonne partie de ce budget pour renforcer ce secteur. Les noms de Benjamin Mendy, Alex Sandro et Kyle Walker ont été évoqués à ce poste. En défense centrale, la piste Van Dijk semble la plus crédible. Griezmann, Sanchez et Mbappé sont également pistés pour la ligne offensive. De nombreux noms donc mais peu de certitudes. Une chose est sûre toutefois, l’effectif des Sky Blues va être chamboulé cet été.

Le PSG sur un défenseur de l’Ajax

PSG

PSG

Alors qu’Unai Emery avait choisi de faire confiance au jeune Presnel Kimpembe au moment du départ de David Luiz à Chelsea cet hiver, l’entraîneur parisien semble cette fois-ci bien décidé à recruter un défenseur central supplémentaire pour la saison prochaine. Limité numériquement avec seulement trois axiaux de métier à sa disposition, l’Espagnol pourrait également voir partir Marquinhos, convoité par Manchester United, lors du mercato estival. Pour pallier à ce possible départ, les dirigeants parisiens ont coché le nom Davinson Sanchez, une des révélations de l’Ajax Amsterdam.
Le Colombien de 20 ans, arrivé aux Pays-Bas l’été dernier en provenance de l’Atlético Nacional (D1 colombienne) contre un chèque de 5 millions d’euros, aurait tapé dans l’œil de nombreux recruteurs, dont ceux du Paris Saint-Germain annonce Mundo Deportivo. Récompensé par une première sélection en novembre dernier, l’international a vu sa cote exploser ces derniers mois. Lié au club amstellodamois jusqu’en 2021, son prix devrait donc lui aussi flamber. En outre, les parisiens devront tenir compte de la concurrence du FC Barcelone, également annoncé comme un recruteur potentiel par le journal espagnol.

Mercato-Nice : Favre se verrait bien relancer Ben Arfa

ben-arfa-psg-2016

643 minutes pour 5 titularisations, voilà de quoi a dû se contenter Hatem Ben Arfa depuis son arrivée au Paris Saint-Germain cet été. Un bilan famélique qui devrait pousser l’ancien niçois à quitter la capitale lors du prochain mercato. Si jusqu’ici aucune destination n’a réellement été évoquée, Lucien Favre, l’actuel entraîneur de l’OGC Nice, se verrait bien rapatrier le virevoltant attaquant qui avait brillé la saison dernière avec le maillot niçois. «Quand j’ai vu les vidéos de Nice l’an passé, il était sur toutes les images. Nice n’a pas gagné beaucoup de matchs quand il n’était pas là, il me semble (aucun, ndlr). Je pourrais le gérer (il sourit)», a confié l’Helvète à Nice-Matin.
Loin de penser que la venue du Français soit impossible, Lucien Favre semble même avoir déjà réfléchi au système à mettre en place pour faciliter son épanouissement : «J’avais parlé avec lui l’été dernier. Il était déjà en route pour Séville ou Paris. Je ne le ferais pas jouer sur un côté, ça ne sert à rien. Ce n’est pas facile de lui trouver une position. Dans un 4-4-2, une sorte de 4-3-3 défensif dans le repli, il jouait faux centre-avant. À Mönchengladbach, on avait joué avec deux faux 9» a-t-il expliqué. Qualifié pour le tour préliminaire de la Ligue des Champions, l’OGC Nice a-t-il vraiment les moyens de faire revenir Ben Arfa l’an prochain ? Cela dépendra sûrement du prix demandé par le PSG.

Mercato: Conte prêt à débourser 30 millions d’euros pour un de ses anciens joueurs

Marchisio_mfc2013

Les supporters de Chelsea peuvent s’attendre à un gros mercato cet été, Antonio Conte disposera d’une belle enveloppe pour construire une équipe encore plus compétitive que celle de cette année,bien qu’elle caracole déjà en tête de la Premier League. L’ancien coach de la Juve pourrait apporter une petite touche italienne aux Blues,en effet il serait très intéressé par son ancien joueur Bonucci et l’attaquant du Torino,Belotti, mais ce n’est pas tout puisque selon les informations de la Gazzetta Dello Sport, Antonio Conte aurait formulé une offre de 30 millions d’euros à la Juventus Turin pour récupérer son fidèle lieutenant,Claudio Marchisio, le milieu international italien de 31 ans. Alors Marchisio rejoindra t-il son ancien mentor de l’autre côté de la Manche la saison prochaine? Réponse dans les semaines à venir!

Arsenal: Arsène Wenger dévoile ses regrets

Wenger_mfc2013

Actuellement sixièmes du championnat,Arsenal vit une sale saison qui a montré les limites de l’effectif d’Arsène Wenger,au grand desespoir des supporters du club londonien qui vont jusqu’à réclamer la démission du coach alsacien en invoquant notamment ses erreurs au niveau du management et du recrutement.Sur les antennes de SFR Sport,Wenger a admis qu’Arsenal n’avait pas été ultra-performant dans le recrutement et qu’ils pouvaient faire des progrès dans la matière:« On peut améliorer notre recrutement. Quand on parle de Mbappé, on peut l’avoir plus tôt. Des joueurs comme Griezmann ou Kanté étaient possibles pour nous. On les a loupé, pas à cause de notre limite financière. Il faut qu’on soit plus rapide quand les joueurs ne sont pas côtés pour tous les clubs »

Nils Rosas
30/04/2017 à 20:20