Dire que le jeune Youri Tielemans, (19 ans, 13 buts et 12 passes décisives cette saison) est très convoité sur le marché des transferts est un euphémisme. Suivi par les plus grands clubs européens, le milieu belge d’Anderlecht a de grandes chances de quitter la Jupiler League cet été pour rejoindre une formation plus huppée, mais loin de vouloir se précipiter, l’intéressé souhaite d’abord franchir un pallier intermédiaire avant de signer pour un cador européen. Estimé à 30 millions d’euros par son club, Tielemans reste effectivement accessible à ce type de clubs capables de lui offrir du temps de jeu dans un championnat plus relevé ainsi qu’en coupe d’Europe. En ligue 1, l’Olympique de Marseille et l’AS Monaco ont déjà manifesté leur intérêt et rêveraient de le recruter pour la saison prochaine. Une destination qui, à croire les propos du directeur général d’Anderlecht, ne déplairait pas au joueur.

« Il va partir dans un club avec un projet sportif dans lequel il se sent bien »

« Ce n’est pas un garçon qui va partir là où il aura le plus d’argent. Il va uniquement partir dans un club avec un projet sportif dans lequel il se sent bien. C’est-à-dire un club qui veut investir pour qu’il joue et avec un entraîneur qui a envie qu’il vienne. Quels sont les clubs qui peuvent se permettre d’acheter des joueurs dont la valeur est estimée entre 20 et 30 M€ ? Il n’y en a pas beaucoup. En France, il y a le PSG, peut-être Lyon, Monaco et Marseille. Pour eux, ce serait un renfort terrible » a expliqué Herman Van Holsbeeck au micro de beIN Sports.

Nils Rosas
26/04/2017 à 09:36