Malgré un mercato hivernal plutôt réussi, le directeur sportif de l’OM sait qu’il jouera gros cet été. Annoncé comme le lancement sportif officiel de l’« OM Champions Project », le marché estival servira en effet de baromètre aux ambitions marseillaises. Bien conscient de cette réalité, Andoni Zubizarreta aura donc la tâche difficile de faire coïncider prétentions marseillaises et budget limité. Pour ce faire, l’Espagnol compte miser sur le marché français comme il l’explique dans les colonnes du JDD ce dimanche : « Nous travaillons prioritairement sur le marché local, L1 et Français de l’étranger. Nous avons aussi vu beaucoup de matches de Ligue Europa. Rudi et moi déterminons les profils puis nous comparons avec les informations recoupées par nos recruteurs. Au mercato, on a travaillé sur 90 joueurs pour finalement anticiper de six mois la venue de quatre ».

« Je trouve notre projet attractif pour les talents français »

S’il n’exclut évidemment pas de recruter une ou deux têtes d’affiches pour bonifier rapidement l’effectif marseillais, Zubizarreta compte donc avant tout faire de l’OM une cellule de progression de jeunes joueurs prometteurs : « Je trouve notre projet attractif pour les talents français qui peuvent passer trois ou quatre saisons chez nous avant d’aller en Premier League. C’est ce que nous avons dit à Morgan Sanson. Marseille a tout pour épanouir des joueurs comme lui ». Un discours qui rappelle étrangement celui de Vincent Labrune et son « projet Dortmund ».

Nils Rosas
14/05/2017 à 15:44