Depuis quelques semaines on connaît le nom du nouvel entraîneur du Paris Saint-Germain. En effet, Unai Emery, triple vainqueur de la ligue Europa avec le F.C. Séville, l’entraineur espagnol prend la relève de Laurent Blanc. Avec ce nouveau coach, le nouveau groupe du PSG va rapidement se dessiner.

 

 

Un mercato déjà mouvementé

 

 

Côté départ, Gregory Van der Wiel et surtout Zlatan Ibrahimovic ont quitté le club en fin de contrat. Pour remplacer le géant suédois, le nouveau coach a semble-t-il choisi une solution interne en la personne d’Edinson Cavani. Par contre pour remplacer l’international Oranje, Emery a opté pour le belge du Club Bruges Thomas Meunier.

Nouveaux venus également dans le groupe parisien Hatem Ben Arfa, mais aussi le Polonais Krychowiak arrivé dans les valises d’Emery en provenance de Séville.

 

 

Quelles perspectives pour les parisiens actuels ?

 

Parmi les joueurs déjà présents au club, certains n’ont pas encore de certitudes vis à vis de leur avenir. Parmi ceux là on peut bien évidemment parler de Blaise Matuidi. L’international français est annoncé depuis quelques jours à Manchester United. Lucas Digne ne sait pas non plus où il continuera sa carrière. En effet, le PSG ne veut pas le garder, car il dispose déjà de deux joueurs à son pose. Par contre, la Roma ne trouve pas d’accord financier avec le club de la capitale pour conclure le transfère de l’ancien Dogue.

Enfin, deux autres joueurs sont dans le flou. Cavani et David Luiz ne sont pas encore définitivement Parisiens la saison prochaine. L’uruguayen a refusé la prolongation de contrat proposée par le club, et le brésilien ne serait semble-t-il pas retenu en cas de grosse offre.

 

 

Quelle philosophie pour Emery ?

 

Il l’a récemment déclaré, il veut proposer un jeu spectaculaire et offensif. Utilisateur du 4-2-3-1, Emery ne se limitera pas à ce système.  « Le système se construit selon les joueurs dont on dispose. Je ne vais pas dans l’idée de faire de grands changements. Je vais d’abord m’adapter aux joueurs. »

Ses futurs joueurs, du moins ceux qui sont là, partiront tous sur un pied d’égalité. La preuve en est que, selon France Football, Alphonse Aréola serait à la lutte pour le poste de gardien titulaire avec Kevin Trapp, le portier de la saison dernière.

 

Avec ces nouvelles exigences, Emery demandera sans doute quelques renforts supplémentaires, que son président cherchera certainement à lui obtenir.

 

Anthony Guttuso
05/07/2016 à 21:52