Avec plusieurs absents important, Brune Génésio a dû bricoler une équipe pour le premier match de Ligue des Champions. Le coach lyonnais a réussi son pari et heureusement en face il y a avait la plus faible équipe de la poule, si ce n’est pas de toute la C1. Sur son blog, Pierre Ménès a souligné la belle victoire de l’OL, tout en relativisant…

 

 

Ménès : « Génésio avait opté pour un système de jeu pas forcément très sexy au départ »

 

« On sait que Lyon est dans un groupe difficile dans lequel le Dinamo Zagreb fait office d’équipe la plus faible et de loin. La victoire de l’Olympique Lyonnais était donc obligatoire pour espérer avoir une chance d’exister dans cette poule. Compte tenu des nombreuses blessures et méformes offensives, Génésio avait opté pour un système de jeu pas forcément très sexy au départ. Ceci dit, un 5-4-1 avec des joueurs comme Tolisso, Ferri et Darder permet de clairement libérer ces milieux et de leur donner de l’espace. Ce n’est donc pas étonnant de voir Tolisso (un but, une passe décisive) et Ferri (un but) être décisifs et dominer dans leur secteur. C’est vrai qu’en face l’équipe de Zagreb était d’une immense faiblesse. Mais il fallait impérativement prendre ces trois points parce qu’il y aura des échéances autrement plus compliquées dans cette poule. »

Fabrice Citodra
15/09/2016 à 16:30