L’OL s’est imposé 2-0 dans le deby face à l’ASSE. Une victoire qui selon Pierre Ménès n’a pas été aussi si simple que ça, les Verts ont beeaucoup raté, mais Ruffier a limité l’addition. Sur son Blog, le consultant de Canal+ explique que la sortie de Valbuena a tout fait basculer.

Ménès : « A partir du moment où Valbuena a été remplacé par Ghezzal, le match était terminé pour Saint-Etienne »

 

 

« Valbuena n’était pas dans un grand soir et il a eu le plus grand mal à s’adapter au système et à combiner avec ses partenaires. Ce n’est pas la première fois qu’on dresse ce constat. D’ailleurs, à partir du moment où il a été remplacé par Ghezzal, le match était terminé pour Saint-Etienne. Les attaques ont été bien plus fluides et l’international algérien a marqué un magnifique but, qui a fait écho à l’ouverture du score de la tête de Darder sur un centre de Fekir en fin de premier acte.

 

Pourtant Saint-Etienne a fait une très bonne première mi-temps en se créant de nombreuses occasions. Mais cette équipe manque cruellement de réalisme offensif. C’est un problème récurrent et ça a de nouveau été le cas face aux Lyonnais malgré plusieurs situations très intéressantes… «  Ce n’était pas facile mais les Verts ont eu les munitions pour faire un meilleur résultat. C’était sans compter sur les contres lyonnais, qui ont fini par porter leurs fruits. Finalement, sans un très bon Ruffier, l’OL aurait même pu signer un succès colossal.

Fabrice Citodra
03/10/2016 à 18:09