Le PSG a raté son entrée en Ligue des Champions. Pourtant Paris aurait dû battre Arsenal, mais s’est montré maladroit à l’image de Cavani. Le Gunners ont dominés la seconde période et ont réussi à égaliser sur une des rares actions dangereuses. Le PSG peut avoir des regrets…

 

 


Edinson Cavani Goals, Skills par mercatofootballclub

 

 

Riolo estime que le chantier est vaste à Paris

 

 

Sur son Blog, Daniel Riolo a débrieffé cette rencontre. « Si certains en doutaient encore, oui, ce PSG est totalement nouveau. Emery aligne une compo innovante en 433 ou 442 avec un Matuidi dans un rôle mystère. Il y a en tout cas quatre milieux. Le coach parisien cherche la bonne formule et a probablement besoin d’être rassuré dans une zone importante du jeu. Laisser le jeu à Arsenal et contrer, ça semble être l’option initiale. »

« Le stress est visible. Sur la tronche d’Emery notamment. Il a beau être en costume, il a l’air débraillé. « 

 

« Que ce match équilibré se termine à 1-1, c’est normal. Mais le PSG pourra quand même regretter les occasions ratées. A ce niveau-là, c’est inadmissible. A Paris, le chantier reste vaste. Paris doit trouver son style, être bien plus efficace. Physiquement, les joueurs semblent cuits. A l’image de Verratti qui a quasiment disparu en seconde période et qui termine même dehors ! »

Fabrice Citodra
15/09/2016 à 00:56