Cette semaine, le journaliste Daniel Riolo a écrit un article à charge contre le journal L’Équipe qu’il accuse de fracasser délibérément l’entraineur du PSG, Unai Emery depuis son arrivée à Paris.

 

 

Pas de racolage commercial et sans fondement

 

But de Thomas Meunier Goal – Club Bruges par mercatofootballclub
 

« L’entreprise de démolition est en place. L’article de l’Equipe sur les cadres plus fort qu’Emery. Le coach a eu la surprise de se voir présenter comme un sous-fifre. C’était après Toulouse. Emery demande aux joueurs comment ils avaient pu être aussi nuls. Il ouvre un dialogue. La conversation est bonne, simple et tranquille. Pourtant, pour la majorité des médias, Emery a perdu tout pouvoir.  Le jour de PSG/Bordeaux, trois pages sont consacrées à l’été de Blanc. L’article est écrit par une journaliste/amie. Quoi de plus normal non ? (…) Ce mercredi, dans l’Equipe, interview de Thomas Meunier. Une phrase à la Une du journal. En gros, les joueurs jouent sans coach, » écrivait notamment l’éditorialiste sur mrcsport.fr

 

 

Le défenseur du PSG, Thomas Meunier,  a publiquement félicité  le journaliste via son compte Twitter : « Excellent article mis en ligne sur le site. Du vrai, du censé et surtout pas de racolage commercial et sans fondement. Top »

 

 

Marcel Maurice
08/10/2016 à 18:48