L’entraineur du Paris Saint Germain Unai Emery est vivement critiqué par les médias français depuis son arrivée à Paris. Le journaliste de RMC, Daniel Riolo s’en est pris au journal l’Équipe suite à des articles selon lui malhonnête concernant l’ancien coach du FC Séville :

 

 

 

« On lui a fait comprendre qu’il pourrait le payer »

 

 

 

But de Thomas Meunier Goal – Club Bruges par mercatofootballclub
 

 

« Son bilan n’est pas pire que les dernières années, exceptée la saison dernière, pourtant il se fait tailler en pièce. Des critiques ? Pas seulement. Des insultes aussi. Des moqueries sur son attitude, son phrasé. (…) .  Les journalistes de l’Equipe et du Parisien se régalent des mots du conseiller de Ben Arfa. Le « story-telling » est lancé. Il faut dégommer Emery.  (…) Emery refuse pour l’instant les demandes d’entretiens de l’Equipe et du Parisien. On lui a fait comprendre qu’il pourrait le payer.  (…)
 
 

L’entreprise de démolition est en place. L’article de l’Equipe sur les cadres plus fort qu’Emery. Le coach a eu la surprise de se voir présenter comme un sous-fifre. C’était après Toulouse. Emery demande aux joueurs comment ils avaient pu être aussi nuls. Il ouvre un dialogue. La conversation est bonne, simple et tranquille. Pourtant, pour la majorité des médias, Emery a perdu tout pouvoir.  Le jour de PSG/Bordeaux, trois pages sont consacrées à l’été de Blanc. L’article est écrit par une journaliste/amie. Quoi de plus normal non ? (…) Ce mercredi, dans l’Equipe, interview de Thomas Meunier. Une phrase à la Une du journal. En gros, les joueurs jouent sans coach, » a ainsi déclaré Daniel Riolo sur rmcsport.fr

 

Marcel Maurice
07/10/2016 à 12:40