Mercato : La révélation du PSG a fait son choix !

 

Alors qu’une prolongation de contrat n’est toujours pas signée, Presnel Kimpembe devient le troisième défenseurs central dans la hiérarchie du Paris Saint-Germain. En effet, avec le départ de David Luiz pour Chelsea, le jeune joueur a une carte à jouer cette saison et compte bien en profiter. Il évoque dans les colonnes de l’Équipe, son statut, son objectif et son contrat.

 

« Un rêve de prolonger »

 


But de Thomas Meunier Goal – Club Bruges par mercatofootballclub

 

 

« Je ne pense pas trop à ce qui se passera plus tard. C’est possible d’être titulaire en sortant du centre. On voit Adrien Rabiot, Sakho, il a été capitaine à dix-sept ans, le club est prêt à donner sa confiance aux jeunes« .
Sous contrat jusqu’en juin 2018 (8 000€ par mois de salaire hors primes), il sait déjà ce qu’il veut. « J’ai toujours voulu rester. Le club me respecte, et moi aussi. Je me suis fixé un objectif entre vingt et vingt-cinq matches, on fera le bilan en fin de saison. Ce serait un rêve de prolonger ici. Mais il faut qu’on tombe d’accord. Je ne vais pas signer pour leur faire plaisir. Et ils ne vont pas me faire un contrat pour me faire plaisir », a-t-il conclu. Les négociations sont en cours. Et si Presnel Kimpembe poursuit sur sa lancée, il y a fort à parier que le PSG et lui sauront s’entendre.

 

 

Mercato : Lille vers une prolongation importante pour le club

 

 

Selon La Voix du Nord, le club lillois devrait  prolonger son entraineur, Frédéric Antonetti,  d’ici quelques jours. A ce sujet, Michel Seydoux a d’ailleurs déclaré : « On est d’accord sur les grands principes et on va se voir quand l’actualité se sera calmée. On a bien appris à se connaître au cours de ce mercato ».
Antonetti a réagi : « C’est dans les tiroirs en effet. Et on a prévu de se rencontrer avec le président. Ne vous inquiétez pas vous serez mis au courant quand les choses seront faites. Quand j’ai signé, dans ma tête, c’était pour faire une pige de sept mois. Au départ, je ne voulais plus m’inscrire dans un long projet » déclare-t-il. Apparemment, le Losc a réussi à lui faire changer d’avis. « 

 

 

 

Mercato PSG – Affaire des Quotas : Aulas juge la politique d’Al-Khelaïfi

 

Interrogé parLe Point ce mardi, le président de l’OL Jean-Michel Aulas, a évoqué la possible nouvelle mesure concernant l’instauration de quotas de joueurs formés en France dans les effectifs de Ligue 1, et ses conséquences notamment du côté du… PSG

 

« À court terme, elle n’est pas dans l’intérêt du Paris SG, car elle lui imposerait de ne plus faire n’importe quoi en matière de politique salariale, mais à moyen terme, elle valoriserait son excellent centre de formation et ses jeunes pousses qui ne peuvent actuellement pas jouer parce que c’est la course à l’armement de joueurs étrangers très chers. Lorsque le Paris SG dépense des sommes astronomiques pour attirer des joueurs étrangers, quelquefois c’est une pleine réussite, quelquefois ça ne l’est pas  »,  a ainsi déclaré le président de l’OL.

 

 

 

Vente OM : Cet ancien président olympien doute de McCourt !

 

 

nt un fan du nouveau investisseur américain Frank McCourt. Il n’est pas non pour un investissement étranger sans projet et le dit dans le journal régional La Provence : « Je ne le vois pas lui, pas plus qu’un autre, réussir seul à l’OM en suivant ce modèle-là. Mon sujet n’est pas McCourt, mais il faut trouver une hybridation forte entre un investisseur étranger éventuel et un projet de territoire. S’il était arrivé en disant qu’il voulait faire de l’OM un club comme ça, tourné vers tel territoire, selon tels critères sportifs, je me serais dit qu’il venait avec des choses en tête. Là, il a dit qu’il voulait être champion chaque année. Moi aussi, j’aurais pu le dire. »

McCourt ne pourra être jugé qu’à la fin. L’Américain n’a justement même pas encore eu le temps d’évoquer tout son projet pour l’Olympique de Marseille que certains médias ou personnalités, le critique. 

 

 

OL – Dugarry :  » Aulas arrive à faire détester son club »

 

 

Dans sa nouvelle émission sur RMC, Christophe Dugarry a conservé sa liberté de ton. L’ancien attaquant a jugé que Jean-Michel Aulas pollue la belle réussite sportive de son club par une communication intempestive:

« Il défend ses intérêt, il est dans son rôle, mais je trouve que cela rend inaudible tout le travail qu’il a pu accomplir depuis qu’il est président, estime Duga. Son travail est juste remarquable, le club est sain, propre, reconnu pour sa formation, tout est positif. Par ses prises de position il arrive à faire détester son club. Alors que c’est une vraie réussite l’OL. Il se crée des ennemis, ça l’amuse. Il dira qu’il fait ça pour protéger son club et ses joueurs, mais au contraire il les expose, il ne les protège pas. Je trouve qu’il exagère et qu’il va beaucoup trop loin. »

Marcel Maurice
06/09/2016 à 20:20