Dans un entretien accordé au journal l’Équipe Frank McCourt, le nouveau propriétaire de l’Olympique de Marseille a donné quelques détails sur son projet pour le club phocéen. L’homme d’affaire américain a d’ailleurs affirmé qu’il souhaitait être champions de France mais aussi reporter la Ligue des Champions… Extraits

 

 

200 M€ sur quatre ans

« Je me prépare à investir plus de 200 M€ sur quatre ans, c’est plus que lors des vingt dernières années. Avec pour objectif de gagner à nouveau le Championnat. L’investissement la première année ? Cela dépendra des opportunités. Il n’y a pas de limites, on a un projet avec des buts spécifiques et il s’agit d’être agressif. On va être intelligent sur la manière de faire. On a été rapide pour le «closing», on sera rapide aussi pour obtenir des résultats. Tout cela doit être structuré de manière intelligente. »

 

 

 

Bielsa ? McCourt ne se mouille pas pour le choix du coach

 

Vente OM : McCourt présente son « OM Champion… par mercatofootballclub
 

« De ce que j’ai entendu, Bielsa a fait un très bon boulot. Mais je ne veux pas parler d’un individu, je veux la culture d’une organisation, pas d’une seule personne. Il nous donne un bon exemple. Quand on a quelque chose qu’on doit réveiller, ce n’est pas facile de le faire. Mais on a une grande base, une tradition, il y a quelques soucis à réparer dans l’organisation, on peut y remédier. C’est plus facile que de créer cent ans de tradition et d’histoire. »

 

 

Diarra, cela sera le choix du futur directeur sportif

« Je suis très content qu’il joue. A cause du timing de l’achat, à deux jours de la fin du mercato estival, la meilleure chose à faire était de garder un de nos meilleurs joueurs pour construire. Ce n’est pas ma décision. Je ne peux pas dire au directeur sportif ce qu’il doit faire. Ça marche dans les deux sens car le choix du joueur compte. Je l’ai eu au téléphone car je ne voulais pas rencontrer des joueurs avant d’être propriétaire. Maintenant, je pourrai le voir pour mieux comprendre quelle est sa volonté. »

Marcel Maurice
18/10/2016 à 09:36