Le PSG empile depuis plusieurs années des joueurs de renommée mondiale. Si l’effectif est d’une grande qualité, l’entraineur doit gérer les égos pour réussir à gagner le maximum de matchs.

 

Thiago Silva a dû s’interposer


 

Et il semblerait que la situation soit plus compliqué qu’il n’y parait. Dimanche soir, lors du matchs PSG-Lyon, Neymar aurait insisté pour tirer un penalty, charge habituellement réservée à Edinson Cavani. Devant le refus de l’uruguayen, le joueur le plus cher de l’histoire se serait passablement énervé. Pour ne pas arranger la situation, Anthony Lopes, gardien lyonnais, se détend de tout son long pour arrêter le tir du numéro 9 parisien. Une situation cocasse qui a passablement énervé celui qui est aujourd’hui le meilleur buteur du PSG en Ligue des Champions, qui n’a pas manqué de s’en prendre au brésilien une fois de retour dans les vestiaire. Le ton monté, c’est Thiago Silva, compatriote et grand ami de Neymar, mais surtout capitaine de l’équipe qui a dû s’interposer pour éviter une confrontation physique.

Alors que le bilan en championnat reste très positif avec 6 victoires en autant de match, si la guerre des égos n’est pas gérée rapidement, elle pourrait diviser le vestiaire et les résultats pourraient en pâtir.

Redac MFC
19/09/2017 à 17:16