Le bavard et compétent Jean Michal Aulas a livré pour l’Equipe ses vérités sur les dossiers chauds du mercato lyonnais. Il n’élude pas grand chose et c’est tant mieux !

 

 

Valbuena à Fenerbahçe, c’est du concret !

 

 

A la question de savoir si la presse turque avait raison d’avancer que les contacts étaient très avancés entre l’ancien marseillais et le club de Fernerbahçe, JMA n’a pas botté en touche, enfin pas tout à fait. Sa réponse : « Il y a un contact, c’est vrai. Maintenant, personnellement, je n’en sais pas plus. Je ne suis pas sûr que Mathieu a vraiment été lui contacté même si Fenerbahçe s’est renseigné. »

 

Si on traduit sa légère langue de bois, cela veut dire que l’on est en pleine négociation donc oui, on peut reconnaître le contact mais garder ses options  ouvertes.

 

 

Lacazette à Arsenal ? Du bidon selon Aulas

 

 

Le mythique président lyonnais est par contre beaucoup plus catégorique lorsqu’il s’agit de son attaquant star et de la rumeur qui l’envoi à Arsenal.

 

« J’ai beaucoup vu Arsène (Wenger, le manager général d’Arsenal) lors des matches de l’équipe de France et il ne m’en a pas parlé. Donc je ne pense pas qu’il y a quelque chose et il me semble qu’Alex a envie de vivre cette saison avec Lyon dans le nouveau stade. » Dont acte ?

 

 

Roger Martinez tout proche de l’OL

 

 

Après Mammana, l’OL n’est plus très loin de signer une autre merveille du championnat argentin puisque JMA fait état d’un accord avec le joueur colombien et évoque les négociations en cours avec son club : « On continue de discuter. On n’est pas loin de s’être mis d’accord. »

 

Une bonne nouvelle même s’il tempère tout de même l’imminence d’une résolution en l’associant aux départs attendus dans le secteur offensif lyonnais. Mathieu, si tu nous entends…

 

 

Tolisso, Ghezzal, les autres dossiers chauds

 

Le milieu défensif lyonnais serait dans le viseur du Napoli déjà sur les rangs l’an dernier. Aulas ne dément pas cet intérêt mais assure que la joueur va rester.

 

« C’est vrai que les offres augmentent de semaine en semaine. Mais on a décidé de garder nos joueurs, de faire une équipe qui soit la plus forte possible. »

 

Quant à Rachid Ghezzal, très bon en seconde partie de saison, les négociations en cours portent plutôt sur une prolongation de contrat (l’actuel arrivant à terme l’an prochain) : « Pour le moment, il y a un débat autour de lui. Il y a ceux qui souhaitent qu’il reste et ceux qui imaginent que c’est en réclamant plus qu’on peut obtenir plus. Je pense que Rachid a intérêt à rester ici. Je lui ai encore écrit dernièrement. On lui a fait une offre très intéressante. »

Encore une fois, il la joue fin négociateur…

 

Bref, Aulas est sur tous les fronts et mène un mercato efficace pour l’instant à l’exception du couac Ben Arfa.

redaction
10/07/2016 à 09:36