L’attaquant suédois Zlatan Ibrahimovic s’est amusé mercredi des spéculations de la presse sur sa future destination, qu’il a encore tue et qu’il dit vouloir révéler quand il sera lassé de l’inventivité des journalistes. «Je veux que vous écriviez encore beaucoup d’articles pour m’amuser quand je les découvre, parce que je veux voir qui invente la meilleure rumeur», a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse à Bastad (sud de la Suède), où lui et ses coéquipiers préparent l’Euro-2016. «Quand j’en aurai marre, je vous ferai savoir où je vais», a-t-il ajouté.
Il a simplement mis fin à l’espoir de le voir retourner à Malmö, son club formateur. «Je suis trop bon pour l’Allsvenskan (le championnat suédois)», a-t-il modestement expliqué. Alors que le quotidien de référence suédois Dagens Nyheter affirmait samedi qu’Ibrahimovic prendrait sa retraite internationale après l’Euro, il a aussi démenti avoir pris cette décision. «Ce n’est pas une chose à laquelle j’ai réfléchi, à laquelle j’ai consacré mon énergie, ni que j’ai discutée avec quelqu’un d’autre», a-t-il répondu.
Le capitaine suédois n’a pas dit non plus s’il jouerait le dernier match de préparation à l’Euro, contre le pays de Galles dimanche à Solna. «C’est Erik [Hamrén, le sélectionneur] qui décide», a-t-il affirmé. Mais «tout va bien. Je m’entraîne à fond (…) Je me sens fort, je me sens sacrément fort». Dans le groupe E de l’Euro-2016 en France (10 juin – 10 juillet), la Suède doit affronter l’Eire le 13 juin, l’Italie le 17 et la Belgique le 22.

Pesinho
02/06/2016 à 06:32