Le mercato estival n’a pas encore réellement commencé du côté du Paris Saint-Germain. Maxwell est parti à la retraite, les joueurs prêtés la saison dernière sont revenus au club, et puis c’est tout… Mais les choses risquent bien de s’accélérer dans les jours ou semaines à venir.

 

 

Marco Verratti, annoncé du côté du FC Barcelone, devrait bel et bien partir même s’il ne compte plus aller au clash avec les dirigeants parisiens. Mais d’autres joueurs clés du PSG devraient aussi partir. Les clubs italiens sont sur le coup et comptent bien piller le Paris Saint-Germain.

 

 

 

 

La Juventus de Turin aimerait faire son marché estival du côté du Paris Saint-Germain. Les récents finalistes de Ligue des Champions ont ouvert les discussions avec les dirigeants parisiens pour parler de Blaise Matuidi et Serge Aurier selon Sky Italia. Dani Alves est parti de la Juve, et le latéral ivoirien du PSG fait office de priorité à ce poste. Blaise Matuidi avait failli s’engager avec la Vieille Dame l’été dernier, il avait alors in extremis prolongé son contrat. Mais cette fois pourrait être la bonne pour l’international français. Sous contrat jusqu’en 2018, son transfert pourrait tourner autour des 20 millions d’euros, même si les dirigeants italiens aimeraient en mettre 15 millions maximum.

 

 

Lucas pourrait remplacer Mohamed Salah à la Roma

 

 

L’AS Rome aussi pourrait participer à ce démantèlement de l’effectif actuel du PSG. Selon le Corriere dello Sport, Monchi, le charismatique directeur sportif du club italien, aurait rencontré son homologue parisien Antero Henrique pour discuter de Lucas. L’ailier brésilien plait à Rome, et pourrait bien être la cible numéro 1 pour remplacer Mohamed Salah, parti à Liverpool cet été. Antero Henrique aurait annoncé la couleur : Lucas, c’est 30 millions minimum. Sachant que Salah est parti pour plus de 40 millions d’euros, les romains ont les sous. Mais voudront-ils les mettre sur l’attaquant de 24 ans ? Malgré une belle saison (12 buts en 37 matchs de Ligue 1), il ne devrait pas être retenu par les dirigeants parisiens, qui seraient même prêts à revoir son actuel contrat à la baisse.

 

Redac MFC
02/07/2017 à 18:48