Zlatan Ibrahimovic ne compte pas arrêter de jouer même à 34 ans. «Tout peut arriver. Je me sens bien et je joue bien. Mais dans six mois, je ne sais pas ce qui peut se passer. Aujourd’hui, je suis en forme, et aussi longtemps que je sentirai que je peux apporter quelque chose sur le terrain, je continuerai à jouer», a expliqué le buteur parisien.

 

A Paris il n’y a qu’un chef !

 

«Je sens que je fais partie de ce projet depuis le début. Pour ceux qui arrivent maintenant, tout est plus facile : avec tout le respect que j’ai pour le club, quand je suis arrivé beaucoup de choses n’allaient pas. Ensemble, nous avons construit une grande équipe». Au journaliste qui lui demande s’il se sent un leader de l’équipe, Ibra rétorque : «Peu importe ce qui se dit ou s’écrit. Au PSG, il n’y a qu’un chef ». Et ce chef, c’est bien lui. «Naturellement», assure-t-il.
Comme souvent, Zlatan Ibrahimovic a redit son amour pour l’Italie mais aussi pour l’AC Milan. «J’ai de magnifiques souvenirs, l’Italie est ma deuxième maison. Si cela n’avait tenu qu’à moi, je n’aurais pas quitté le Milan : c’est le plus grand club pour lequel j’ai joué. (…) L’été dernier, il y a eu une offre concrète du Milan. Si j’avais donné mon accord, cela se serait fait. Mais nous ne sommes jamais arrivés à nous mettre d’accord», a expliqué le Parisien.

Pesinho
11/11/2015 à 11:36