Ruffier le successeur

 
 
L’Olympique de Marseille poursuit sa quête de renouveau. Après avoir évoqué des grands noms comme Kondogbia, Ivanovic ou Grenier, Stéphane Ruffier attire l’œil des recruteurs olympiens. A en croire le journal L’Equipe, Marseille aurait fait de Ruffier un potentiel successeur de Steve Mandanda.

 

 


 
 

Yohann Pelé pas au niveau ?

 
 
Parti pour Crystal Palace l’été dernier, Steve Mandanda a laissé un vide dans la cage marseillaise. Sans enfoncer son nouveau gardien titulaire Yohann Pelé, l’OM chercherait un gardien du niveau de ses ambitions futures. Et le portier des Verts Stéphane Ruffier est un choix de marque. Sous contrat jusqu’en 2018, le Stéphanois a abandonné tout espoir en sélection et se consacre uniquement à son club depuis sa retraite internationale.
 
 

Tolisso peut viser haut

 
 
Corentin Tolisso of Lyon  during the French Ligue 1 between Toulouse and Olympique Lyonnais at Stadium Municipal on April 23, 2016 in Toulouse, France. (Photo by Manuel Blondeau/Icon Sport )
 
 

Après la piste Axel Witsel, la Juve pourrait tenter un autre coup pour le mercato hivernal. Corentin Tolisso (22 ans) pourrait être une solution dans le milieu de terrain de la Vieille Dame. Sous contrat jusqu’en 2020, il faudrait 50 millions d’euros minimum pour débusquer l’international espoir français.

 
 

Un besoin au milieu de terrain

 
 

Son match face à la Juve en Ligue des Champions a du convaincre les dirigeants turinois de s’offrir les services de Corentin Tolisso. Approché par le Napoli l’été dernier, le produit de la formation lyonnaise avait décliné l’offre des Napolitains. Mais une future proposition de Turin devrait le faire réfléchir. En quête de renforcer son milieu de terrain, la Juve aimerait remplacer Paul Pogba, parti à United en juillet dernier.

 
 

Le Real veut Aguero ou Aubam

 
 
Sergio Aguero

 
 
Dans l’impossibilité de recruter depuis l’interdiction prononcée par la FIFA, le Real Madrid a tout de même fait une petite liste de grands noms du football qu’il aimerait voir vêtus de blanc. Sergio Aguero en fait partie. La star argentine n’est pas dans les meilleures conditions à Manchester aux côtés de Pep Guardiola, lui qui est resté sur le banc au Camp Nou dans la confrontation au sommet entre City et le Barça. En visant de tels joueurs, Florentino Perez espère un rebondissement dans son interdiction de recrutement.
 
 

Dans le besoin offensivement ?

 

 

Selon nos confrères du Mirror, un ancien pensionnaire de ligue 1 fait aussi partie des cibles potentielles du Real. Pierre-Emerick Aubameyang est dans le viseur. Lui qui a déjà fait part de son envie de rejoindre le club meringue pourrait voir son rêve devenir réalité. Il y a une volonté d’une recrue offensive de la part de Zinédine Zidane. Pourtant, avec Karim Benzema, Alvaro Moratta, Cristiano Ronaldo ou Gareth Bale, le Real a de quoi faire.

 

 

« Le PSG doit se préparer à perdre Kimpembe …»

 
 

kimpembe-psg-2015

 
 
Hier, SFR Sport révélait que Presnel Kimpembe avait récemment refusé deux propositions de contrat de la part de la direction du PSG. Le club francilien lui proposerait un salaire de 250 000€ par mois, mais le néo international français n’a visiblement pas envie de poursuivre au PSG, d’autant qu’il ne joue plus vraiment actuellement. Pour Christophe Dugarry, la stratégie des dirigeants parisiens n’est pas la bonne dans ce dossier :

 

 

« Offrir 250 000€ à ce gamin c’est astronomique »

 

 

« Ça fait partie des négociations, chacun est dans son rôle. Le PSG en fait une affaire de principe, et là j’ai plus de mal à comprendre puisque sinon Serge Aurier ne jouerait plus au PSG. Je connais un peu le marché du foot, offrir 250 000€ à ce gamin c’est astronomique (…) Si on veut montrer l’image d’un club avec des règles, il faut les avoir avec tout le monde. C’est leur faute aussi si lui pense qu’il peut toucher ce salaire. À eux de faire le calcul, et il faut que le club se prépare à le perdre. S’ils avaient pris un autre défenseur central cet été, le gamin ne serait pas numéro trois et il en demanderait moins. Il y a eu un gros problème de stratégie », a ainsi déclaré l’ancien attaquant de l’OM.

Léo Labica
03/11/2016 à 14:12