Roman Abramovich le coût d’un licenciement de José Mourinho pourrait faire refroidir le milliardaire russe. En effet, selon le Daily Star, ce ne sont pas moins de 50 millions d’euros que Chelsea devrait verser au Portugais pour le licencier.

Le calcul est simple. Cet été, « The Special One » a prolongé son contrat jusqu’en juin 2019 après avoir mené le club londonien à son cinquième titre de champion d’Angleterre. La presse anglaise évoquait alors 12 millions d’euros de salaire mensuel. Entre la fin de cette saison et les trois années restantes, on aboutit à cette somme astronomique.

Pesinho
07/10/2015 à 17:44