En fin de contrat à l’issue de la saison, le milieu des Gunners Mesut Özil ne verrait plus son avenir du côté de Londres. Intéressé par l’international allemand, Manchester United s’était placé très tôt sur la liste des favoris pour s’octroyer ses services. Mais les exigences financières trop élevées du club de la capitale pourrait pousser les dirigeants mancuniens à couper court aux négociations.

 

11 millions d’euros de prime à la signature

 

D’après le Daily Star, Mesut Özil réclamerait 11 millions d’euros de prime à la signature, une somme conséquente qui le rapprocherait des gros salaires du club. Un effort pécunier que les Mancuniens ne voudraient pas offrir pour voir l’Allemand sous les couleurs des Reds Devils.

Redac MFC
06/11/2017 à 08:00