Dans une interview accordée à trois médias (The Telegraph, Le Matin, News Tank Football), Michel Platini affirme son intention de succéder à Sepp Blatter à la présidence de la Fifa.

 

« Cette suspension m’interdit de me battre à armes égales »

 

« On veut m’empêcher de me présenter car on sait que j’ai toutes les chances de gagner, explique Platini. J’ai l’impression que l’on ne souhaite pas qu’un ancien joueur dirige la Fifa, comme si on ne voulait pas rendre le football aux footballeurs. Mais moi, je suis le seul à avoir une vision transversale du football. J’ai été joueur, entraîneur de l’équipe de France, dirigeant de club avec Nancy, organisateur d’une Coupe du monde et, aujourd’hui, patron de la plus puissante Confédération, un parcours que j’ai accompli avec honnêteté. Je suis, en toute modestie, le plus à même de diriger le football mondial. »

Pesinho
29/10/2015 à 16:34