Bayern : Un transfert au Real, des « conneries » pour Lewandowski

 

 

 

 

 

Buteur incontesté du Bayern Munich depuis 2014, le polonais Robert Lewandowski a récemment été l’objet de rumeurs l’envoyant du côté du Real de Madrid. Des informations totalement contestées par le président du club champion d’Allemagne mais pas par le joueur lui-même. Interrogé sur le sujet à la fin du match opposant son équipe à Mayence samedi, l’attaquant bavarois s’est enfin exprimé.

 

La colère du Polonais

 

 

 

Au micro d’ESPN, Lewandowski a poussé un coup de gueule, qualifiant de « conneries » toutes ses rumeurs : « Je n’ai pas toujours à commenter chaque information, même si cela signifie quelque chose ou non. Je n’ai rien à dire à propos de ces conneries ». Les choses sont claires !

 

 


 

 

 


 

 

Le Real sur une nouvelle pépite brésilienne de 17 ans

 

 

 

 

Après avoir fait sensation en recrutant l’attaquant de 16 ans Vinicius Junior pour une somme comprise entre 40 et 50 millions d’euros en mai dernier, le Real Madrid pourrait bien récidiver en engageant une nouvelle pépite brésilienne de 17 ans.

 

Le Real prépare l’avenir !

 

 

D’après les informations de Marca, Rodrigo Antonio Rodrigues devrait ainsi rejoindre les Merengue à sa majorité pour intégrer la Castilla. Le milieu de terrain du Grêmio Novorizontino aurait même déjà passé sa visite médicale dans les locaux de l’actuel double tenant de la Ligue des champions. Le montant du transfert n’est pour le moment pas connu.

 

 

 


 

 

 

 


 

 

 

Barça: Un flop à 50M€ vers l’Angleterre

 

 

 

 

Lourdement handicapé par la blessure d’Ousmane Dembele qui sera absent 4 mois, le FC Barcelone, malgré son bon début de saison, (4m;4) est toujours un peu dans le flou. Depuis le transfert de Neymar, les relations entre socios et dirigeants se sont tendues. S’ils n’ont pas réussi à réinvestir les 222M d’euros comme ils l’auraient souhaité, ils n’ont pas non plus réussi à se séparer de certains indésirables. 

 

Un champion d’europe chez les Spurs

 

 

La donner pourrait en revanche changer puisque selon The Sun, André Gomes plairait énormément à Tottenham et Mauricio Pochettino. Acheté pour 50M d’euros il y a un an, l’international portugais ne s’est jamais imposé chez les Blaugranas. Ce dernier désirant jouer la Coupe du Monde l’été prochain, il serait bien inspiré d’aller chercher du temps de jeu loin de la Catalogne…

 

 

 


 

 

 


 

OL: Ce transfert refusé d’une future star qui aurait pu tout changer…

 

 

 

 

Aujourd’hui, l’Olympique Lyonnais est un des plus grands clubs de France. Sextuple vainqueur de la Ligue 1 dans les années 2000, les Gones doivent en partie leur succès à leur centre de formation ultra performant, et à leur capacité à déniché des jeunes talentueux encore méconnus. Mais avant que tout cela ne se mette en état de marche, il y a un quelques couacs, et un en particulier qui risque de faire jaser les supporters lyonnais.

 

“C’est Lyon qui doit être dégouté d’avoir refusé”

 

 

 

Hier soir, Tony Vairelles a lâché une petite bombe dans l’émsission J+1. Il a en effet révélé que l’OL avait refusé de le vendre au Sporting Portugal en 2002.

“Ils avaient proposé un échange comprenant Ronaldo, un autre joueur contre mon arrivée à Lisbonne” déclare t-il. “C’est Lyon qui doit être dégouté d’avoir refusé”.

 

 

 


 

 

 


 

 

 

OM: “C’est facile de s’en sortir quand il n’y a rien en face”

 

 

 

 

Connus pour leur franc parler, Daniel Riolo et Pierre Ménès sont peut-être les deux journalistes sportifs français qui suscitent le plus de réaction chez les fans de foot. Adorés ou détestes, ils ne laissent en tout cas personne insensible. Ils ont tout deux réagit sur leur blog respectif sur la victoire olympienne à Amiens. Pour eux, c’est une victoire un peu en trompe l’oeil, qui ne fait que retarder d’une semaine la crise qui a vu le jour après les défaites à Monaco (6-1), et face à Rennes (1-3).

 

 

“Il faut quand même remettre en perspective les deux victoires de l’OM.”

 

 

 

Sur le plateau du CFC, Pierre Ménès à relativisé sur les deux dernières victoires marseillaises“Il faut quand même remettre en perspective les deux victoires de l’OM. C’était contre Konyaspor et Amiens… C’est facile de s’en sortir quand il n’y a rien en face.” a déclaré le journaliste de Canal +.

 

Si les mots ne sont pas tout à fait les mêmes et que le dédain semble moins prononcé du côté de Daniel Riolo, le journaliste de RMC Sport tire plus ou moins les mêmes conclusions.

 

L’OM est également en avance (par rapport à la saison dernière, Ndlr). 5 points de plus ! C’est beaucoup. Le souci, c’est qu’on ne sait pas si ça doit inciter à l’optimisme. Le succès à Amiens était nécessaire pour repousser la crise naissante. C’est fait. Mais pour le reste, les progrès dans le jeu ne sont pas si évidents.” écrit t-il sur son blog.

 

Daniel Riolo s’est également exprimé sur le cas Payet, décrié pour son manque de créativité et sur sa capacité à prendre le jeu de l’OM à son compte. Et pour l’animateur de l’émission Transervales  sur SFR Sport, le manque d’influence du numéro 10 marseillais n’est pas forcément de sa faute. “Je note que le positionnement de Payet n’est quand même pas très clair. Il lui faut de la liberté et donc une équipe qui accepte cette liberté“.

 

 

Redac MFC
18/09/2017 à 14:12