Fenerbahçe et Younès Belhanda ont trouvé un accord sur les termes d’un contrat. Mais le club Turc semble bien loin des exigences de Montpellier concernant le montant du transfert. Pour l’Equipe.fr, Loulou Nicollin a fait un point sur la situation : « Ils voulaient nous payer en trois fois, c’est pas mal. Ils peuvent garder leurs sous et se les mettre où je pense. » Le joueur ne sera pas retenu : «On peut vivre sans lui, et lui sans nous !»

 

L’intérêt de Tottenham ne semble exister que dans la presse. Le président de Montpellier laissera partir son joueur en cas «de bonne offre», mais cela n’est pas encore le cas.

Fabrice Citodra
15/01/2013 à 18:11