Depuis le rachat de l’Olympique de Marseille par Frank McCourt en août dernier, l’OM a énormément changé. L’effectif a était renouvelé, ainsi que la direction, et certains anciens dirigeants l’on encore en travers de la gorge.

 

“Je me fiche de l’OM”

 

 

 

Exilé en Grèce, José Anigo est aujourd’hui l’entraineur de Levadiakos. Auteur d’un bon début de saison, aucune défaite en 6 rencontres, l’ancien joueur, entraineur, directeur sportif s’est confié sur l’OM dans L’Equipe.

Aujourd’hui, je ne veux plus entendre parler de l’OM. J’ai vu que pendant trois ans, nombre d’agents, de gens du milieu m’ont d’ailleurs oublié… Je n’avais plus d’utilité, j’espère qu’ils ont effacé mon numéro… Quand j’étais à l’OM, ils m’appelaient sans cesse. Là, rien, ne serait-ce que pour dire bonjour ou “comment tu vas ?”. Ça m’a permis de faire un tri. Je ne vais pas donner de noms mais je leur dirai en face quand je les verrai. Aujourd’hui, j’ai l’impression d’une renaissance. Je suis redevenu ce que j’étais avant. Je ne sais pas combien de temps ça durera mais je me réveille avec le sourire, je chante dans ma voiture en allant à l’entraînement, j’arrive à rigoler, je retrouve une joie de vivre.”

Redac MFC
04/10/2017 à 12:40