in ,

OM, Diouf, OL…. Récap des infos mercato de la matinée

OM : Un ancien pensionnaire de Ligue 1 dézingue Mitroglou !

 

 

 

 

Arrivé de Benfica cet été, Kostantinos Mitroglou n’y arrive pas avec l‘OM. Avec seulement deux buts en sept rencontres avec la formation olympienne, l’attaquant grec n’est pas le buteur providentiel attendu par les dirigeants, alors que ce dernier a coûté 15 millions d’euros à l’OM. Une situation qui le soumet aux nombreuses critiques.

 

“L’OM aurait pu trouver mieux”

 

Parmi eux, El-Hadji Diouf. Pour l’ancien joueur de Sochaux et Rennes, Mitroglou est loin d’être le buteur parfait pour l’OMMitroglou ? Je crois que les critiques qui sont envers cet attaquant ou envers l’entraîneur, c’est que l’OM pouvait trouver mieux. Avec l’argent dépensé, l’OM pouvait trouver mieux. C’est ça le problème. Ce n’est pas le joueur ou l’entraîneur, Mitroglou fait ce qu’il peut et l’OM aurait pu trouver mieux », a expliqué le joueur sur SFR-Sports.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mercato OL : Une jeune pépite clarifie son avenir !

 

 

 

 

Il y a deux ans, Lucas Tousart arrivait de Valenciennes à l’OL comme une nouvelle pépite française. Titulaire indiscutable dans le système de jeu de Bruno Génésio, l’international espoir français démontre à chaque match un peu plus de sa superbe. Des performances qui attirent les grands clubs européens. Parmi eux, deux des plus prestigieux en la personne de la Juventus Turin et du FC Barcelone.

 

“ça me fait plaisir, mais il ne faut pas s’enflammer”

 

Si rien n’a encore été avéré, les noms qui circulent ont trouvé écho du côté du club rhodanien. En conférence de presse, le milieu de terrain a répondu à ces convoitises, en envoyant un message fort sur son avenir. « Forcément c’est flatteur, je lis ce qu’il y a dans la presse. Parfois on n’est pas forcément au courant, des tas de gens envoient des messages. Pour ma part, ça fait plaisir, mais il ne faut pas s’enflammer. Je suis encore très jeune, je suis bien ici à Lyon, j’y resterai le temps nécessaire. Petit à petit, même si ces infos sortent, je suis à Lyon et j’y suis très bien. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

OM : Rudi Garcia tacle les médias !

 

 

 

 

Deuxième de Ligue 1, l’OM continue son petit bonhomme de chemin, et commence à trouver un système de jeu efficace. Des performances qui déplaisent à bon nombres de spécialistes et de journalistes. En conférence de presse, Rudi Garcia a ironisé sur sa situation, taclant par la même occasion les médias. « On a juste fait notre boulot à Metz (victoire 0-3). On est deuxième que parce que Lyon et Monaco ont perdu, il n’y a aucune autre raison. Si on avait fait un mauvais début de saison, on ne pourrait pas être deuxième, on a juste perdu deux matches. C’est à force de régularité et de constance qu’on arrive à monter au classement. Ils savent qu’une troisième victoire consécutive nous aiderait à être dans les 4 premiers, là où on veut être. La critique, ce n’est pas forcément un de mes ressorts pour motiver les joueurs. Je m’adapte au moment, à l’environnement, à différents paramètres. On ne fait pas tout en fonction de vous heureusement. »

 

Il faut les laisser tranquilles. Je ne suis pas sûr qu’ils soient très en confiance vu le déluge de critiques “

 

Cible de toutes les critiques Mitroglou et Valère Germain ont du mal depuis de nombreux matches. Mais cela ne semble pas inquiéter le technicien français. “Mitroglou et Germain travaillent, on est proche d’eux, on est derrière eux. Ça va venir pour nos attaquants. Quand ils vont fonctionner, ce sera un plus indéniable. Il faut les laisser tranquilles. Je ne suis pas sûr qu’ils soient très en confiance vu le déluge de critiques », a-t-il indiqué avant d’insister. « Quand ça fait 4 mois que quelqu’un bosse, et qu’il est sans cesse moqué et critiqué, je ne suis pas sûr qu’il soit en confiance dans son travail », a-t-il souligné. « Ils ne doivent pas oublier que le coach croit en eux . Les Ocampos, les Thauvin, les Sanson et Payet marquent aussi grâce au travail de l’attaquant. C’est aussi comme ça dans notre système. À part Moussa Sow à Lille et Bafé Gomis ici, qui ont dépassé les 20 buts en championnat sur une saison, le danger est souvent venu de partout dans mes équipesMitro, il n’a pas raté son face à face, c’est le gardien qui la sort bien. Si Lucas Ocampos marque sur sa passe, ça lui fait une passe décisive. Mais ça ne l’a pas été. Il faut qu’il continue à bosser »,