Arsène Wenger à Manchester United ?

 

Arsène Wenger a été l’entraineur d’Arsenal pendant 22 ans avant de quitter leur banc en 2018. Consultant sur BeIN Sports, l’ancien coach a lancé un petit appel du pied à Manchester United, alors que Solskjaer est sur la sellette.

« Manchester United est un travail de rêve pour tout manager. Oui, ils ont besoin, à mon avis, de 4 joueurs en plus dans l’équipe première. Mais autour de ces joueurs, je vois une équipe capable de relever des défis. Ils ne sont pas aussi loin que les gens le pensent. L’équipe n’a aucun schéma de jeu, aucun schéma de pressing. Il y a une équipe là-bas, mais elle doit être encadrée et développée. Avec 4 joueurs en plus et ils peuvent être des challengers. Pour tout. Comme je l’ai dit, Manchester United est un travail de rêve. Pour n’importe quel entraîneur. J’ai confiance, j’ai du courage… et des idées. »


Eriksen sait où il veut jouer cette saison

 

Cet été, Christian Eriksen a été au coeur de nombreuses convoitises. Malgré ça, le joueur danois est resté à Tottenham…

Selon le Daily Mail, Eriksen ne voudrait pas quitter Tottenham cet hiver. Le milieu danois, qui est pressenti au Réal Madrid, voudrait terminer son contrat, qui court jusqu’en juin 2020. Reste à voir si Tottenham serait prêt à prendre le risque de le laisser partir libre l’été prochain.

 


L’OM proche boucler ce dossier chaud ?

 

Peu actif lors de ce mercato estival, l’OM n’a recruté que 3 joueurs. Néanmoins, Marseille a décidé de miser sur ses jeunes cette année…

Selon La Provence le clan Lihadji devrait bientôt trouvé un accord avec l’OM pour son premier contrat pro. En effet, les discussions durent depuis un moment sans pour autant trouver d’accord. Pour rappel, le joueur de 17 voit son contrat aspirant se terminer en juin prochain.

 


Rummenigge content du recrutement du Bayern

 

Cet été, le Bayern Munich a bien recruté, Benjamin Pavard, Lucas Hernandez, Philippe Coutinho ou encore Ivan Perišić. Interrogé par le club, Karl-Heinz Rummenigge juge le mercato estival.

« Philippe Coutinho est certainement au top, il est un joueur de classe mondiale. Cela devient de plus en plus clair. Il fait la différence et a trouvé le partenaire idéal chez Robert Lewandowski. De ces deux joueurs, nous pouvons beaucoup espérer pour l’avenir. Mais Ivan Perišić a aussi répondu à toutes les attentes. De même, les deux champions du monde français. J’apprécie beaucoup Benjamin Pavard car c’est un très bon joueur et une personne modeste. Lucas Hernández était le transfert le plus cher de l’histoire du Bayern. Je crois que nous verrons le meilleur de lui-même. Il ne faut pas oublier qu’il revient d’une blessure de cinq mois. De plus, il y a Michaël Cuisance et Fiete Arp, qui sont deux talents prometteurs. À l’avenir, nous voulons pourvoir les positions 17, 18, 19 et 20 de l’équipe avec de jeunes joueurs qui ont la chance de jouer avec une certaine continuité ».

 


Le coach de Saint-Etienne sur la sellette ? Il réagit

 

Saint-Etienne n’a gagné qu’un seul match, lors de la première journée face à Dijon cette saison. Hier, nouvelle défaite face au FC Metz (0-1). Ghislain Printant, pas très content, a réagi en conférence de presse.

« Je suis déçu. En colère par rapport à notre première mi-temps où l’on a manqué d’impact dans un match important. J’ai beaucoup de colère en moi, a expliqué le technicien de 58 ans avant de poursuivre. Oui (l’une de ses pires soirées, ndlr). C’est très difficile, je vous l’accorde. Après un résultat comme celui d’aujourd’hui, il faut prendre du recul. Les décisions que je prendrai ? Vous verrez. »

 


La réaction du buteur rémois après la victoire contre Paris

 

Le Paris Saint-Germain a connu hier soir sa deuxième défaite de la saison face au Stade de Reims, 0-2 au Parc des Princes. Boulaye Dia, auteur d’un beau but en fin de rencontre, est donc revenu sur l’exploit au micro de Canal +.

 

« On a fait preuve d’une bonne solidarité, d’une bonne cohésion, d’un bon état d’esprit. Ce sont nos valeurs. On s’y accroche et voilà ! Ça prouve qu’on peut faire des résultats, a lâché l’attaquant de 22 ans avant d’enchaîner. Le plus important, c’est la victoire. Le geste (son ciseau en fin de match, ndlr), c’est pour clôturer la belle soirée. (…) C’est formidable. Après, on sait ce qu’on peut faire et on sait ce qu’on ne peut pas faire. On a été récompensés. »

Redac MFC
26/09/2019 à 20:24