Un arbitre assistant du championnat espagnol aurait porté plainte pour avoir reçu des pressions de sa hiérarchie pour influencer le sort du prochain Clasico entre Barcelone et le Real Madrid en faveur des Madrilènes peut on lire sur RMC.

 

Le prochain classico aura lieu dans un mois le 21 novembre.

L’information vient de “La radio Cadena Cope” qui a publié sur son site internet la plainte devant la justice espagnole déposée par un arbitre-assistant évoluant en Liga après avoir subi des pressions de sa hiérarchie pour influencer le sort du match en faveur des Merengue s’il était désigné pour la rencontre. Il assure avoir eu une discussion mi-septembre avec son arbitre central, qui lui a indiqué avoir reçu des instructions pour « nuire aux intérêts » du Barça.

« Au cas où ils seraient désignés, on lui indique qu’il devra essayer de diriger le jeu d’une manière déterminée, qui en définitive suppose de nuire aux intérêts d’un de ces deux clubs, le FC Barcelone, est-il écrit dans la plainte. L’arbitre principal lui explique que la personne qui lui a donné les instructions lui a signalé (…) qu’il serait plus adéquat que les décisions les plus difficiles de ce match, celles qui décident du possible résultat final, ne soient pas prises par l’arbitre central, car son profil est plus médiatique et génère davantage de controverse. »

Pesinho
22/10/2015 à 11:00