En Espagne et plus particulièrement à Barcelone, on aime bien faire la fête et profiter de la vie. Mais visiblement, on préfère quand même gagner des matchs. C’est ce que déclare Sergio Busquets dans l’émission de télé « El Hormiguero ». Le milieu de terrain du Barça a comparé le plaisir que lui procurait une victoire avec celui qu’il a lorsqu’il fait l’amour.

 

 

« Avec le sexe, ça ne peut durer qu’une minute »

 

« En football, le plaisir après une victoire dure trois ou quatre jours. Alors qu’avec le sexe, ça ne peut durer qu’une minute, déclare le champion du monde 2010. Après un mauvais match, vous rentrez juste chez vous, vous fermez la porte et vous ne voulez pas sortir dehors pendant trois ou quatre jours. Les fans ne t’insultent pas, mais beaucoup d’entre eux te rappellent que tu n’as pas été le meilleur. » Alors qu’en cas de mauvaise prestation au lit, seule madame peut se permettre de critiquer !

Pesinho
04/09/2015 à 16:12