En évoquant le contrat mirobolant liant le PSG à Qatar Tourism Autorithy (QTA), Jean Michel Aulas a directement accusé les dirigeants qataris de vouloir contourner les règles du fair-play financier mises en place par l’UEFA.“Si les sommes évoquées correspondent à celles du marché, les qatariens vont nous les proposer aussi… Et comme ils ne sont pas actionnaire chez nous, il y a plus de chances que ca passe auprès de l’UEFA.  Avec un contrat de 150 millions d’euros la première année, 200 millions d’euros la suivante, on est dans l’excès. Comme disait Talleyrand, ce qui est excessif est insignifiant. Là, on tue le marché » explique Aulas dans des propos rapportés par le journal l’Equipe avant de mettre en garde le Paris St-Germain  au sujet d’éventuelles sanctions. “Rummeinigge, le président de l’ECA (association des clubs européens), m’a dit de dire à tous les clubs français qui ne respecteraient pas le fair-play financier qu’il se mettrait en travers pour le faire appliquer.”

Marcel Maurice
21/02/2013 à 11:01