Le grand FC Barcelone a reçu une correction face au Bayern mardi soir. Cette large victoire 4-0 est signe fort de la part du géant allemand. Sur RMC, Jean-Michel Larqué voit cette défaite comme une passation de pouvoir : « Personne ne pouvait s’attendre à une telle différence entre le Bayern et le Barça. Au-delà du résultat et de la domination des Bavarois, c’est fou comme un football, qui a été avant-gardiste pendant des années, devient d’un seul coup totalement démodé. »

Fabrice Citodra
24/04/2013 à 10:02