En misant sur Marcelo Bielsa, la nouvelle direction du LOSC s’était fait un sacré coup de pub. Les résultats ont mis du temps à venir et Lopez a craqué sous la pression de son conseiller Campos, il a viré El Loco. Une décision incompréhensible alors que le jeu s’améliorait et que les résultats commençaient à arriver. Au-delà du sportif, ce choix pourrait être une grosse erreur stratégique…

 

 

Presque 19M€ demandés par Bielsa

 

 

En effet, Marcelo Bielsa blinde ses contrats afin de pouvoir faire sa mission jusqu’au bout. Selon L’Equipe, le technicien argentin a saisi le tribunal de commerce de Lille le 16 janvier et réclame 18,6 millions d’euros au LOSC (13,6 M€ de salaires restants et 5 M€ de préjudices). L’ancien coach de l’OM avait signé un second contrat “non-officiel” qui stipulait qu’en cas de rupture anticipée, quelle qu’en soit la nature, le montant de ses salaires restants dus doit lui être versé. De quoi mettre à mal les finances du club, déjà dans le rouge…

Fabrice Citodra
02/02/2018 à 10:08