L‘UEFA a mis en garde le PSG concernant le respect des règles du fair-play financier. Gianni Infantino, le secrétaire général italien de l’UEFA, a ainsi expliqué que les contrats de sponsoring du club de francilien seront analysés de prêt par l’instance dirigeante du football en Europe.“Comme tous les autres clubs, le PSG sait qu’il devra respecter le fair-play financier. Il faudra donc que ses dirigeants démontrent que leurs frais sont couverts par leurs revenus, au-delà du montant de déficit autorisé (…) Le PSG devra présenter ses comptes et ses justifications l’année prochaine quand la règle du fair-play financier entrera en vigueur pour la saison 2014-2015. Les saisons 2012 et 2013 seront prises également en compte et les instances jugeront si leurs comptes sont conformes aux règles (…) Le club parisien dit vouloir respecter les règles, le panel de l’UEFA en jugera le moment venu. En ce qui concerne le salaire de David Beckham, c’est une bonne chose qu’un montant important soit donné à une œuvre de charité. Mais le salaire d’un joueur, quelle que soit la destination qu’il veut lui donner, doit toujours figurer sur les comptes du club. Il faut présenter des comptes corrects. En ce qui concerne le contrat de sponsoring du PSG, il est important de se poser la question de la valeur juste de ce partenariat. Des expertises et des comparaisons avec les montants perçus par d’autres clubs permettront de déterminer si la valeur du contrat est correcte par rapport aux lois du marché (propos relayés par lefigaro.fr)

Marcel Maurice
05/02/2013 à 01:00