Le recrutement de Yohan Gourcuff est à ce jour un échec monumental financièrement et sportivement. Arrivée à Lyon il y à près de trois ans, l’ancien meneur de jeu des Girondins de Bordeaux a enchainé les blessures physiques et psychologiques qui l’ont empêcher de retrouver son meilleur niveau.  Jean-Michel Aulas espère toujours pouvoir le remettre sur les rails afin d’éviter la catastrophe économique aux vues des investissements énormes consentis par le club rhodanien sur ce joueur. « C’est la glorieuse incertitude du sport. Moi je crois en Yoann parce que je l’ai fait venir à Lyon il y a maintenant trois ans. S’il est venu à Lyon, c’est parce qu’il pensait que Lyon allait lui permettre de pouvoir continuer son parcours exceptionnel de Bordeaux. Et je pense qu’un joueur ne perd pas son talent. Un joueur peut l’exprimer de manière plus ou moins forte. Il peut y avoir des difficultés de blessure, de psychologie, d’environnement et nous essayons de créer, autour de Yoann, un environnement favorable qui lui permette de redevenir ce qu’il a été. Et ça, c’est tout à fait possible. Alors certes nous avons mis des moyens pour le faire venir, c’était la seule façon de le faire quitter Bordeaux. Il nous reste alors deux années pour rentabiliser cet investissement important », a déclaré le président de l’OL sur rmcsport.fr

Marcel Maurice
14/03/2013 à 16:30