La rivalité entre le Barca et le Real Madrid est peut-être la plus connue dans le monde du football, en Europe du moins. Mais elle ne s’arrête pas aux fameux “Clasico”, elle continue en coulisses, et le marché des transferts est une occasion de plus de les voir s’affronter.

 

 

Comme souvent, les deux clubs aux moyens financiers quasiment illimités se sont lancés dans un duel pour un joueur au potentiel immense. Un jeune andalou de 20 ans, pour lequel les deux ogres du football espagnol se battent. Et c’est le Real Madrid qui semble avoir l’avantage pour enrôler la révélation du dernier Euro des moins de 21 ans.

 

 

 

 

Élu meilleur joueur du dernier Euro U21 malgré une défaite en finale contre l’Allemagne, Dani Ceballos a attiré la convoitise des plus grands clubs européens. Le milieu du Betis Séville était dans les tablettes du Real Madrid depuis plusieurs semaines. Mais le FC Barcelone a montré son intérêt pour le jeune joueur suite à ces récentes performances. Selon AS, l’intérêt des Catalans a poussé les Merengues a passé la vitesse supérieure. Les dirigeants madrilènes ont rendez-vous avec leurs homologues du Betis pour boucler l’affaire au plus vite, quitte à dépenser plus que prévu de peur de se faire chiper la révélation espagnole de l’été.

 

 

Le Real Madrid prêt à payer plus cher que sa clause libératoire

 

 

Ainsi, les récents vainqueur de la Ligue des Champions sont prêts à payer 20 millions d’euros pour s’attacher les services de Dani Ceballos. Pourtant, sa clause libératoire est annoncée à 15 millions d’euros. Le jeune milieu de terrain du Betis Séville a déclaré vouloir rejoindre le Real Madrid, mais les dirigeants andalous ne sont pas du même avis. Les récentes transactions avec le Barca ont permis de créer un lien particulier entre les deux clubs. Les barcelonais doivent cependant convaincre le joueur de changer son fusil d’épaule. Pour cela, les dirigeants catalans lui promettent un temps de jeu important. Le dossier “Ceballos” pourrait devenir le feuilleton de l’été en Espagne, d’autant plus que l’Atletico Madrid, qui a porté réclamation contre sa sanction l’interdisant de recruter, espère toujours recruter le jeune milieu de terrain sévillan.

Redac MFC
03/07/2017 à 06:32