Les dernières déclarations de Réné Girard ne laissent guère planer de doute. “Ma décision est prise”, a-t-il expliqué. En fin de contrat à la fin de la saison, il ne devrait pas prolonger avec Montpellier. Le président Louis Nicollin n’a visiblement pas apprécié que son entraineur s’épanche dans les médias (lire par ailleurs ) et lui répond dans les colonnes de L’Equipe ce mardi. «Non ! Tant mieux pour lui. Honnêtement, il ne m’en a pas parlé. Et puis, cela ne me stresse pas. On a toujours dit qu’on verrait cela au mois de mars. Ah mais je n’en sais rien, moi. S’il veut partir, il part. De toute façon, il est en fin de contrat. Normalement, il fait partie des meubles. Mais s’il veut partir, il partira. Je ne vais pas pleurer  (…) 

« Sachez que Montpellier n’est jamais pris au dépourvu, chef. En fait, je n’arrive toujours pas à me mettre dans la tronche qu’avec l’effectif qu’on avait on ait fait si piètre figure en Ligue des champions. Je suis vraiment enragé. Cela reste comme un os bien profond. Et un gros ! Alors oui, je ne suis pas content de cette saison, mais il a quand même été champion de France. Il ne faut pas l’oublier. Ce ne serait pas correct. »

Marcel Maurice
19/02/2013 à 09:39