Yacine Brahimi n’a toujours pas prolongé son contrat avec le FC Porto alors que celui-ci doit prendre fin en juin 2019. Selon le journal portugais A Bola, le milieu offensif ne devrait pas signer de prolongation avec les Dragões et aller jusqu’au bout de son bail.

 

Un coût potentiel de 6,5 M€ pour le club

 

Si ce scénario se vérifie, l’international algérien sera libre de signer où il le souhaite dès janvier prochain et Porto devraient alors verser 6,5 M€ à Doyen Sports qui les avait aidés à recruter l’ancien Rennais en 2014 lorsqu’il évoluait à Grenade, au Brésil ; ce fonds d’investissements détient en effet 50% des droits du joueur.

 

Redac MFC
11/10/2018 à 12:00