Lyon et les penalties c’est une longue histoire. Le club lyonnais trouve tous les arguments du monde pour justifier le grand nombre de penalties qui lui sont accordés, par contre quand la roue tourne le président Jean-Michel Aulas ou son coach Bruno Genesio n’hésitent pas à se plaindre dans les médias…

 

Après avoir pointé du doigt la pression mise par Jacques Henri Eyraud, Bruno Genesio revient une nouvelle fois sur ce thème suite à la complainte de son adversaire de mercredi, Michel Der Zakarian…

 

La vidéo n’a rien résolu  (Génésio)

 

« J’ai simplement fait constat: sur les huit penalties sifflés contre nous, je peux quand même m’interroger sur la teneur de certains. Je comprends que Michel soit en colère. Je sais que c’est parfois difficile de se maîtriser sur le banc de touche. Mais l’important est de savoir s’il y avait penalty ou pas et il me semble que oui. Et il semble même qu’il y en avait un deuxième qui n’a pas été sifflé comme l’a dit le président… La teneur de mon discours n’était pas de me plaindre ou de pleurer mais de tirer la sonnette d’alarme et d’aider les arbitres. La vidéo n’a rien résolu ! »

 

 

 

 

 

Fabrice Citodra
09/02/2018 à 17:00