Hier soir, c’est tout Marseille et la France entière qui a vibré pour le match de l’OM. Battu 1 – 0 en Allemagne, les Marseillais ont su renverser la tendance lors du match retour avec une victoire 5-2.

Une match dantesque que n’a pas manqué de suivre Pierre Ménès, le chroniqueur de Canal + à souligné la prestation XXL de Dimitri Payet, mais aussi le match pleins d’envie de SansonSakai ou Lopez. Cependant un homme à subit les foudres de Ménès, en la personne de Kostas Mitroglou. Morceau choisit : « Le Réunionnais a livré hier soir son meilleur match de la saison en enchaînant les gestes techniques de classe mondiale, entre sa passe lumineuse du gauche pour Sanson sur le second but, ses multiples dribbles de dégagement et autres roulettes, son jeu long, ou encore ce but – quelle frappe du gauche ! – refusé pour une faute de Mitroglou loin de l’action. Et en point d’orgue donc, ce but magnifique. J’espère que Deschamps a regardé ce match – le contraire m’étonnerait fort – et vu de ses yeux la prestation de classe mondiale du meneur marseillais. Avec lui, Sanson et surtout le petit Lopez ont été excellents au milieu, notamment dans la conservation du ballon et Thauvin qui n’avait clairement pas un match entier dans les jambes, a fait le taf en marquant son but. Je n’en dirai pas autant concernant Mitroglou. Le Grec a prouvé sur cette rencontre qu’il n’avait rien à faire dans cette équipe et que parfois, comme sa faute sur Ilsanker qui prive Payet d’un but avant le repos, sa présence dérange plus qu’elle n’arrange. C’est le seul bémol d’une superbe soirée et la confirmation que les dirigeants olympiens vont devoir se remettre en recherche du « grand attaquant » cet été. »

Redac MFC
13/04/2018 à 14:00