Léonardo va donc terminer le mercato du PSG avant de quitter le club. Le directeur sportif brésilien, suspendu 12 mois par la ligue, va donc laisser son poste vacant. Sur son Blog, Pierre Ménès estime que le départ de Léonardo n’est pas une catastrophe : « Entre nous, si mener le recrutement c’est aller à Naples pour demander le montant de la clause libératoire de Cavani et dire “bon OK, on va la payer”, pas besoin d’avoir un talent de recruteur ou de négociateur inouï. » Laurent Blanc pourrait rester seul aux manettes du côté sportif avec Nasser Al-Khelaifi et Jean-Claude Blanc pour diriger le club.

 

Proposer ensuite les pleins pouvoirs à un entraîneur

 

Pour le journaliste, cette possibilité pourrait permettre d’offrir un rôle de manager à un futur coach la saison prochaine. Evidement le nom de Wenger est dans toutes les têtes : « Le fait qu’il n’y ait plus de directeur sportif au PSG peut aussi permettre aux dirigeants de rester en l’état pendant un an et de pouvoir proposer ensuite les pleins pouvoirs à un entraîneur de renommée internationale en fin de saison prochaine. S’ils en trouvent encore un qui a envie de signer dans un club qui, indépendamment des millions d’euros investis, est d’une étonnante instabilité… »

Fabrice Citodra
11/07/2013 à 11:11