Flairant la belle opportunité, l’OM s’est mis en tête  depuis une dizaines de jours de recruter Moussa Sissoko, dont le contrat avec Toulouse expire en juin prochain. Si les dirigeants marseillais se sont accordés sur le montant du transfert (environ 3 millions d’euros) avec leurs homologues toulousains, l’international français hésite encore. Son entourage a expliqué pourquoi le milieu de terrain du TFC ne semble pas emballé par la proposition de l’OM.   “il veut rester à Toulouse jusqu’à la fin de son contrat”, explique un proche du joueur dans les colonnes de la Provence. “En plus, c’est un parisien de coeur . Il se dit qu’il sera un jour difficile de jouer au PSG s’il porte le maillot de Marseille.”

 

 

De son côté, le président de Toulouse commence à sérieusement s’agacer de la situation et menace son joueur. “Moussa a été formé et élevé ici. Il a des offres de Monaco et Marseille. Je pense que quelques clubs Anglais essayent de gruger un petit peu. (…) S’il n’est pas capable d’imaginer qu’il doit quelque chose au club (…) Il a aussi la possibilité de prolonger et de partir au mois de juin, avec une prime de prolongation très importante. Sinon, ça remet en cause la confiance qu’on peut avoir. Et quand on n’a pas la confiance du joueur, c’est difficile de le faire jouer” a déclaré Olivier Sadran, au micro de BeIN SPORT (propos relayés par L’Equipe)

Marcel Maurice
21/01/2013 à 05:56